AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Un pensionnat dans une prison... Une nouvelle directrice psychopathe...
 

Partagez | .
 

 Alisha Hokajlima

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alisha Hokajilma
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 28/08/2015
Feuille de personnage:
MessageSujet: Alisha Hokajlima Lun 4 Jan - 22:49



Nom et Prenom


 

Informations

Nom Complet : Nom + Prénom
Surnom : Surnom
Date de Naissance : xx/xx
Lieu de naissance :
Âge :
Nationalité : Natio.
Orientation Sexuel : Hétéro, Homo ou Bi ?
Métier/Classe :
Infos en plus : Un truc en plus ?

Ton pouvoir

Nom de ton pouvoir : Ici
Informations:
 

Physique
Physique - 10lignes mini
Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum has been the industry's standard dummy text ever since the 1500s, when an unknown printer took a galley of type and scrambled it to make a type specimen book. It has survived not only five centuries, but also the leap into electronic typesetting, remaining essentially unchanged. It was popularised in the 1960s with the release of Letraset sheets containing Lorem Ipsum passages, and more recently with desktop publishing software like Aldus PageMaker including versions of Lorem Ipsum.
Caractère
Alisha sait réfléchir, elle peut même avoir de très bonnes réaction. Où est le problème alors ? Elle a plus généralement tendance à agir sur un coup de tête, tant pis pour le danger car mademoiselle met un point d'honneur à ne faire que ce qu'elle veut. Il lui arrive de se mettre en colère, assez souvent même. Dès qu'on lui rentre dedans en fait. Elle n'aime pas spécialement les ordres, voire même pas du tout. Ou si certains mais c'est parce-qu'elle a choisit d'y obéir. Gare a celui qui la forcera à agir contre son gré. Il lui arrive de changer d'avis en plein milieu d'une décision juste parce qu'elle en à envie quitte à mettre ses coéquipiers en danger ou parce qu'elle n'a pas agit de son plein gré. Elle peut parfois être très rancunière et ne va vers les autres que pour passer l'ennuie ou lorsqu'elle y est forcée par plus fort qu'elle. Et encore si c'est contre ses décisions elle n'y va pas sans râler car râler et bouder ça elle sait faire et même plus que bien. Elle se moque complètement de l'avis des autres ou de s'il se font attaquer, sauf quelques fois. Peut-être écoute-t-elle la voix de sa conscience dans ses moments là. Cependant la durée de ses envie étant aléatoire elle ne va pas toujours, pour ne pas dire presque jamais, au bout des choses. Elle est capable par envie ou par défi de s'attaquer à des personnes plus forte. Il lui arrive aussi d'utiliser son pouvoir a tord et a travers lorsqu'elle ne trouve rien d'autre pour tromper son ennuis. Elle est aussi capable de tuer et ne regrettera jamais son geste. Elle aime toutes les couleurs avec une préférence pour le doré et le rouge-orangé. elle ne supporte pas qu'on critique sa famille.

Histoire

Par ou commencer ? Le plus simple serait tout simplement sa naissance. Alisha est née dans un petit hôpital de campagne. Elle y resta quelque jours puis, accompagnée d'une mère souriante, découvrit la maison où elle allait vivre. Dans cette maison qu'elle fit ses premier pas d'ailleurs. Une grand jardin lui permettait de courir sans trop déranger ses parents. Alisha fut tout d'abord une enfant « sauvage ». À part ses parents, elle fuyait tout le monde. Cependant, elle ne pleurait pas en les regardant partir quand ils la déposaient à la crèche. Un enfant solitaire, toujours centrée sur elle même. Rien d’anormal à cet âge. Juste après avoir commencé à marcher, elle montra le caractère qui ne la quittera plus. Un enfer pour ses parents et pour ses proche. Elle enchaînait bêtise sur bêtise et résistait à chaque ordre qui ne lui plaisait pas. Lentement tous perdirent l'autorité qu'ils avaient sur elle. Tous, sauf son père. Une vraie tête de mule.

À six ans elle entra en primaire avec un lourd dossier. Elle fut directement rangée dans la case des enfants difficiles. Elle se montrait pourtant très intelligente ; quand elle le voulait bien. Ses résultats étaient aléatoires. Elle ne montrait aucun intérêt pour ses camarade et se tenait loin des disputes. Sauf si l'un deux la contraignait. Rien ne laissait deviner l'acte qu'elle commit quelques jours après la rentré. Le soir après être sortie de l'école avec ses parents, elle sortit jouer dans le jardin. Seule, comme à son habitude. Pendant qu'elle jouait tranquillement, enfermée dans son monde. Un monde sans loi, sans contrainte, un univers lui ressemblant complètement. Un chaton passa par là. Alisha le regarda un moment avant de lui tordre le cou comme si de rien était. Puis elle le regarda un moment avant de retourner à ses jeux. Elle rentra ensuite chez elle mangea et se coucha sans parler du chaton. Son cadavre fut découvert le lendemain. Personne ne pensa à Alisha encore si jeune. Surtout pas ses parents. D'accord c'était une enfant difficile, mais pas une meurtrière. L'incident s'oublia rapidement. L'enfant continua sa petite vie.

Alisha grandit en taille mais pas en sagesse. Elle accumulait toujours les bêtises. À neuf ans elle se comportait comme une adolescente en crise. Le soir elle faisait le mur. La journée elle enchaînait les petits vols. Le commissariat, elle le connaissait bien. Elle ne se cachait pas. L'enfant mettait encore et toujours un point d'honneur à ne faire que ce qu'elle voulait. Voler était un moyen de défier les adultes. Peu importait qu'elle doive redonner les objet ou non. Elle disait simplement par son geste « Moi aussi je peux le faire »  Un soir, alors qu'elle jouait tranquillement dans sa chambre, sa mère toqua à la porte.

- Alisha vient mettre le couvert
- Et puis quoi encore
-Tu viens parce que je te le demande


la femme ouvrit la porte faisant face à sa fille. Une fois de plus elle était décidée à reprendre son autorité. Alisha s'énervait au fond d'elle même. Qu'elle aille se faire voir. L'enfant ne descendrait pas. Si elle voulait que ce satané couverts soit mis, elle avait qu'à le faire elle même. C'est alors que sans crier gare, le don qui dormait au plus profond d'elle même s'activa. Ce fut un crayon de couleur qu'il choisit. L'objet s’éleva dans les airs. Alisha observa sa mère qui ne comprenait pas. La colère de la fillette vibrait toujours. Suivant cette émotion, son pouvoir dirigea le crayon à toute vitesse vers la femme. Impossible à éviter, l'objet s'enfonça dans l’œil et se brisa contre les os du crane. La femme tomba au sol. Le bruit alerta le père d'Alisha. Il monta et vit la scène. Il appela d'abord les pompier pour tenter de sauver sa femme. Ses dernier, arrivés trop tard, ne purent que constater la mort de la femme. Une enquête fut ouverte. Le père, malgré son chagrin apparent au yeux des policier, mais pourtant bien réel, fut accusé du meurtre de sa femme. Il fut ensuite enfermé en prison. Seule Alisha savait. Elle fut envoyer de famille en famille, d'écoles en écoles. Elle traînait un lourd passé derrière elle. Tous le lui faisaient bien sentir. D'autant que le caractère de la jeune fille n'aidait pas. Sans son père la faire obéir tenait du miracle. Autour d'elle les insultes fusaient. Sur elle, sur son père.

Un jour, ce qui menaçait de plus en plus d'arriver, Alisha était devenue une vraie bombe à retardement. Son pouvoir se réactiva. Une insulte de trop. Dans la salle de classe, les objet volèrent. Ils n’épargnèrent personne. Pas même le professeur. L'adolescent avait dix-sept ans. Elle se tenait debout au milieux d'une classe dévastée. Arrêtée pour meurtre, elle fut envoyée à la Pension Shikido. Une prison pour les meurtriers comme elle. Son geste, elle ne le regrettait pas le moins du monde. Elle était même prête à le refaire. Elle se fichait bien des lois et des règles. Elle écouta d'ailleurs vaguement le règlement de l'établissement qui lui fut annoncé à son arrivée. Elle pensait déjà aux règles auxquelles elle allait désobéir. Les agents la laissèrent finalement avec la directrice, ils en avaient finit avec ce travail et laissait le relaie au pensionnat. De plus il n'y avait pas qu'Alisha, ils avaient d'autres criminels à arrêter.


Derrière l'écran
Ton prénom ou pseudo : Ici
Ton âge : Vous ne pouvez pas le cacher !
Comment as-tu découvert le forum ? : Google ? Ami(e) ?
Votre présence sur le forum ? : Tout les jours ou que le Lundi ?
Code du règlement ? : Quel est le code ?

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH' et modifiée par Elyana de Shikido !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyandi Atsuryoku
avatar
Féminin Messages : 231
Date d'inscription : 16/11/2013
Localisation : Sur le toit le plus souvent sinon dans les salles d'arts.
Humeur : Timide
Age : 18
Emploi/loisirs : Eléve
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Alisha Hokajlima Mar 5 Jan - 22:38

Bon retour Alisha ! Very Happy

______________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alisha Hokajilma
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 28/08/2015
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Alisha Hokajlima Mer 6 Jan - 7:15

Merci ^^ bon j'ai intérêt à ne pas rater le prochain recensement XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Alisha Hokajlima

Revenir en haut Aller en bas
 

Alisha Hokajlima

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maya Winter
» alisha diphda — the strenght of a knight, blabla.
» Alisha Anson ► Hannah Snowdon
» GWENAELLE DEVANEY ► alisha boe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pension Shikido :: Papiers administratifs :: ✄Présentations :: •Présentations en cours-