AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Un pensionnat dans une prison... Une nouvelle directrice psychopathe...
 

Partagez | .
 

 rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karigan Makutchita
avatar
Masculin Messages : 111
Date d'inscription : 19/02/2015
Localisation : je c'est pas D: serai-je .. perdu ? o.o
Humeur : d'humeurs... sourient !
Age : 22
Emploi/loisirs : partager la bonne humeurs 8_8
Feuille de personnage:
MessageSujet: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Sam 21 Fév - 22:52

Karigan voulais bien avoir un plan détailler de tout le pensionnat. Alors pour commencer, il choisis donc le grenier. presque personne ne doit y aller. Qui sais ce qui peux bien si cacher !

Le grenier semblais assez grand. Il y avais des boite a profusions, des vieux meuble, des vielle machines étranges etc. Bref tout pleins de chose que Karigan allais bientôt découvrir. Il avance donc tranquillement entre les diverse objet qu'il y avais éparpiller ici et la. En marchant, Il trébucha sur quelque et tomba au sol se qui fi tomber a leur tours quelque boite qui avais a proximité sur lui. Karigan se releva asser facilement, la charge qui étais tombé sur son dos semblais pas mal lourd mais a première vue, pas assez pour lui. Quand il fus enfin debout, après s'avoir relever, karigan remarqua une vielle lettre qui avais du glisser d'une des boite. il la pris et commença a lire. la lettre parlais d'un objet qui serais dissimuler ici même dans le grenier et comment le trouver.

La lettre ne décrivais pas trop l'objet. juste quelque directive flou pour la trouver. karigan qui n'avais rien d'autre d'urgent a faire décida donc de se mettre a la recherche de cette objet !

______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda Di Valdi
avatar
Féminin Messages : 83
Date d'inscription : 26/11/2014
Localisation : Bureau
Humeur : Souriante.
Emploi/loisirs : Secrétaire.
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Sam 21 Fév - 23:59

Ce que j'étais idiote! Cela faisait peu de temps que je travaillais ici, et pour moi la pension était comme un labyrinthe. Je ne savais plus où se trouvait quoi. J'étais en charge de donner une lettre à un pensionnaire, à la bibliothèque, et j'étais montée un étage de trop. Cela faisait certes la santé et entretenait la forme physique, mais je soupirais d'encore et toujours me tromper. Ma maladresse était vraiment une plaie, et si cela continuait, on finirait par me mettre à la porte.

J'allais repartir pour effectuer ma mission en faisant preuve du plus grand professionnalisme quand j'entendis un bruit derrière la porte du grenier. Je me stoppais légèrement et fis un demi tour sur moi-même. Qu'est-ce qui avait pu faire ce raffut? Une petite bête? Comme un rongeur? J'adorais les animaux, mais penser à ces petites bêtes me rendait totalement hystérique. Cependant je ne pouvais pas laisser cela sans vérifier. Quel genre d'employé j'aurais été sinon? Si la directrice avait besoin de faire venir une entreprise de dératisation, il y aurait fort à parier qu'elle veuille le savoir.

Je replaçais mes longs cheveux blonds derrière mon épaule, et essayais de me donner du courage. J'inspirais et expirais longuement, et poussais lentement la porte du grenier en tremblant. Celle-ci aurait pu annoncer ma venue à n'importe quel éventuel intrus, étant donné le grincement qu'elle venait de produire en grinçant.

En premier lieu, j'entrais précautionneusement dans la pièce, mon enveloppe positionnée devant moi. Comme si elle aurait pu me servir d'arme?! Pauvre cruche! Je la rangeais finalement dans la poche de mon sac à main que j'avais gardé à mon bras. J'avançais encore avec prudence, dans un bruit de craquement de plancher. Mes talons faisaient aussi leur lot de bruit. Je regarde fixement devant moi, et essaie de m'imprégner de la situation. Tout d'abord, au centre de la pièce, des tas de cartons.

-Qui a mis une pagaille pareille?, ne pus-je m'empêcher de dire à voix haute.

J'avançais encore de quelques mètres, le cœur battant à cause de la peur, et je fus soulagée. Un homme se tenait parmi les cartons, une lettre à la main. Au moins, ce n'était pas une souris. Je n'en menais pas large pour autant. Je ne sais pas pourquoi, mais plus encore que les rongeurs, les hommes avaient le don de m'intimider au point de me faire fuir. Je reculais alors vivement, et en me retournant, je me pris les pieds dans une pile de livres et de lettres qui gisaient sur le sol. Mon corps vint les rejoindre, et je me retrouvais allongée sur le ventre, et à essayer de me relever:

-Aïe...


Dernière édition par Hilda Di Valdi le Mer 25 Fév - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicos San
avatar
Masculin Messages : 154
Date d'inscription : 08/11/2014
Localisation : Dans mes pensée.
Humeur : Triste, problème ?
Age : 21
Emploi/loisirs : jeux video / lire / ordinateur
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Dim 22 Fév - 1:21

je me rendais au foyer pour avoir un peux de tranquillité. j'arrivais de la cafétéria ou j'avais manger un petit quelque chose. Quand j'arriva pour entrée dans la salle du foyer, un sons me fis tournée la tête vers la porte du grenier. Sa ressemblais a un petit crie de douleurs... celui d'une femme. alors je me tourna et avenca vers la porte. quand je l'ouvris je vue une femme au sol qui tentais de se relever. j’avanca vers elle et l'aida a se relever.

est ce que ça va ? dit-je avent de remarquer que c'étais Hilda, la secrétaire de la directrice. quand elle fus debout. je regarda autours de moi et je vue karigan, le type que j'avais soignée a l'infirmerie.

Mme Hilda. que faite vous ici ? ... et vous karigan ? demandai-je en les regardent. sent trop savoir se qui c'étais passer avent mon arriver.

______________________
" />
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.skyrock.com/m/profile/visites.php
Karigan Makutchita
avatar
Masculin Messages : 111
Date d'inscription : 19/02/2015
Localisation : je c'est pas D: serai-je .. perdu ? o.o
Humeur : d'humeurs... sourient !
Age : 22
Emploi/loisirs : partager la bonne humeurs 8_8
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Dim 22 Fév - 1:50

la lettre disais que le premier indice se trouvais dans l'une des boite avec une tache bleu dessus. je regardais autours de moi pour ''localiser'' c'est boite lorsque j'entendu la porte grincer derrière moi mais je ne me retourna pas puisque j'étais concentrée sur autre chose.

Qui a mis une pagaille pareille? dit-sa une vois familière derrière moi. puis quelque seconde plus tard un bruits retenue mon attentions.
celui d'une personne tomba au sol.

Aïe...

je me retourna pour voir se qui c'étais passer et je vue qu'une fille étais au sol dans les débris. j'allais m'approcher d'elle quand au même moment, un gars au cheveux blond entra et l'aida a se relever. c'étais nicos, le gars qui m'avais soignée a l'infirmerie.

Mme Hilda. que faite vous ici ? ... et vous karigan ?

tien... bonjours hilda... pour ma part j'étais venue pour me faire une idée du grenier pour avoir un plan plus détailler des lieux.. dit-je avec un petit sourire. puis je regarda la lettre que je tenais dans ma main.

pour tout dire, j'ai trouver sa .. sa dit ou trouver un objet dans le grenier. mais sa de dit pas quoi... je fie une pose avent de continuer puis je les regarda avec un petit sourire.

dites... sa vous dit de trouver cette objet ? dit-je finalement.

______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda Di Valdi
avatar
Féminin Messages : 83
Date d'inscription : 26/11/2014
Localisation : Bureau
Humeur : Souriante.
Emploi/loisirs : Secrétaire.
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Mer 25 Fév - 20:01

Décidément c'était beaucoup trop d'émotions pour moi. Je ne revenais pas de mon moment de surprise, n'ayant pas reconnu Karigan comme je l'avais vu de dos, dans l'obscurité du grenier, et mes genoux me faisaient un mal fou. Un contrecoup de la chute sans doute. Mais en plus de cela, me voilà que je me retrouvais avec deux hommes dans une seule et même pièce. J'avais certes vu Nicos une fois, puisqu'il avait prodigué des soins au petit brun, mais j'avouais que c'était beaucoup pour mes petits nerfs. Je me mis même à trembler comme une feuille quand le beau blondinet m'aida à me relever mais je tins bon.

Mes nerfs se relâchèrent lentement quand je reconnus enfin la voix de Karigan et je soupirais, bafouillant un peu tout de même:

-Je...bonj...bonjour Nicos...Je crois que... plus de peur que de mal.

J'aurais probablement un petit hématome demain, mais cela ne serait rien de grave après tout. Je dépoussiérais ma jupe qui m'arrivait au niveau des genoux, puis tapotaient mes mains l'une contre l'autre avant de ramasser mon sac qui m'avait suivi dans ma chute.

Je souris aimablement à Karigan avec lequel je me sentais déjà un peu plus à l'aise depuis notre première et dernière rencontre:

-Bonjour Karigan...

Je me tournais de nouveau vers Nicos et baissais les yeux, un peu honteuse:

-Je me suis égarée en fait, j'avais une course à faire pour la directrice et je me suis trompée d'étage. J'ai entendu du bruit alors je suis venue vérifier s'il n'y avait pas d'intrus dans le grenier.

J'avais prononcé cette phrase si vite pour être sûr de ne pas me mettre à bégayer au point que j'en eus le souffle coupé. J'hésitais à vrai dire à participer à leur petite chasse. Je sortais de mon sac la fameuse enveloppe et la tendait à Nicos. J'avais de la chance, elle était justement pour lui. Sans doute des détails à régler, je n'en connaissais pas le contenu, et cela ne me regardait pas,

-Par contre, je ...ne crois ...pas que ce soit bien ...que je m'absente de mon poste...euh... aussi longtemps...Je risque d'avoir des ennuis si je vous suis...

Et puis je ne sais pas si je serais assez à l'aise avec vous, avais-je volontairement omis de spécifier.


Dernière édition par Hilda Di Valdi le Sam 7 Mar - 17:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicos San
avatar
Masculin Messages : 154
Date d'inscription : 08/11/2014
Localisation : Dans mes pensée.
Humeur : Triste, problème ?
Age : 21
Emploi/loisirs : jeux video / lire / ordinateur
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Jeu 26 Fév - 18:07

-Je...bonj...bonjour Nicos...Je crois que... plus de peur que de mal.

tien... bonjours hilda... pour ma part j'étais venue pour me faire une idée du grenier pour avoir un plan plus détailler des lieux..

-Bonjour Karigan...

-Je me suis égarée en fait, j'avais une course à faire pour la directrice et je me suis trompée d'étage. J'ai entendu du bruit alors je suis venue vérifier s'il n'y avait pas d'intrus dans le grenier.

pour tout dire, j'ai trouver sa .. sa dit ou trouver un objet dans le grenier. mais sa de dit pas quoi...

dites... sa vous dit de trouver cette objet ?

je pris la lettre quelle me tend et la serra dans ma poche. je me demandais bien se qui avait écris a l'intérieur.

dites... la lettre est-elle urgente ou elle peux attendre ?... et pour la petite ''chasse au trésor''... je suis partant ! .. enfin ces pas tout les jours qu'une occasions de s'amusée se présente.. dit t'il en lâchant un rire.

-Par contre, je ...ne crois ...pas que ce soit bien ...que je m'absente de mon poste...euh... aussi longtemps...Je risque d'avoir des ennuis si je vous suis...

Je me tourna vers karigan, puis vers Hilda. de mon coter ... plus on est de fous plus on rie... et puis sa m’étonnerais que la directrice chiale pour quelque minutes.

Mme Hilda... resté au moins quelque minutes. je suis sur que vous ne le regretterais pas, et puis si jamais vous vous faites grondé par la directrice, je me porterais responsable de votre absence. cela vous conviens t'il ? demandai-je a Hilda avec mon sourire en coins.

Peux importe se que l'on trouvera... t'en qu'on s’amuse, on s'en tape ! et puis cela ne peux que faire du bien ... je ne peux m'empêcher de penser au divers chose que l'on peux et que l'on va peut-être trouver.

Puis je me tourna vers karigan.

j'ai bien hâte d'entendre ton histoire... mais avent tout.. que la chasse au trésor commence ! dit t'il en lâchant un petit rire.

______________________
" />
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.skyrock.com/m/profile/visites.php
Karigan Makutchita
avatar
Masculin Messages : 111
Date d'inscription : 19/02/2015
Localisation : je c'est pas D: serai-je .. perdu ? o.o
Humeur : d'humeurs... sourient !
Age : 22
Emploi/loisirs : partager la bonne humeurs 8_8
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Jeu 26 Fév - 18:25

J'étais bien ravis d'entendre la réponse de nicos... Pour Hilda je compris son inquiétude mais il est vrais que se serais plus drôle a 3 ... Enfin je m’approcha un peux de Hilda. nicos qui avais proposer de prendre tout sur lui, je ne trouvais pas sa juste qu'il sois le seul a subir ma décisions. alors nous seront deux !

Je me porterais aussi responsable. après tout c'est mon idée la chasse au trésor donc en parti ma faute si vous arriver en retard. je sourie a mon tour.

Et puis je suis sur qu'il ne nous faudra qu'un heurs et moins a 3 pour trouver ce fameux ''trésor''. dit-je finalement avent de commencer a chercher les boite avec une tâche bleu. il ne doive pas être cacher bien loin... et puis avec le trou qu'il y avais dans le toit.. la lumière du jours éclairais assez bien la grande pièce.

Se que la lettre dit.. c'est qu'il faux trouver un indice dans une boite avec une tache bleu dessus ! dit-je a l'attentions des 2 autre.

______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda Di Valdi
avatar
Féminin Messages : 83
Date d'inscription : 26/11/2014
Localisation : Bureau
Humeur : Souriante.
Emploi/loisirs : Secrétaire.
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Sam 7 Mar - 17:46

Hum, alors comme cela, Nicos et Karigan semblaient être des explorateurs en herbe. Il était vrai qu'il était interessant d'avoir une cartographie de la résidence, mais de là à se pencher sur la configuration d'un grenier, mais je ne comprenait pas trop le but, même su je ne niais pas qu'ils avaient le droit de faire ce qu'ils voulaient. Chacun faisait ce qu'il voulait de son temps libre. Sans doute qu'eux ne comprendraient pas ma passion pour le chant mais la respecteraient comme je respecte ce qu'ils aiment.

Je souris alors, un peu gauchement. Trouver cet objet avec eux pourrait être drôle mais le fait de ne pas savoir ce qu'on cherchait pouvait nous faire perdre un temps fou non? Quoi que tergiverser pendant des heures aussi. Imaginons que l'objet en question ne soit pas important? Ou qu'il ne serve à rien... D'un autre côté, j'avais fais tout le travail qu'il me restait à faire pour la journée alors je n'allais pas me tourner les pouces non? Et avec un peu de chance je...

-Euh je ne sais pas, je n'ai pas pour habitude de lire le courrier qui ne m'est pas adressé. Cela relève de votre vie privée. Mais j'imagine que si on m'a demandé de vous la remettre en main propre c'est que cela doit être important...

Bon, au moins, ma mission était remplie, c'était déjà une bonne chose.
J'espérais juste que la directrice n'aurait pas besoin de moi d'urgence, auquel cas, je risquais de me faire passer un petit savon. Ou bien elle ne dirait rien, cependant ma conscience professionnelle me tiraillait, et j'avais peur de passer pour une empotée, enfin du moins pour une incompétente. Si pour la première chose je me disais qu'elle aurait raison, pour la deuxième non, ce qui me ferait donc d'autant plus de peine qu'on pense cela de moi.
Alors j'hésitais encore.

-Quelques minutes seulement? Je ne pense pas que la recherche d'un objet dans un grand grenier prenne juste quelques minutes, d'autant plus qu'on ne sait pas ce qu'on doit chercher. Mais vous semblez plutôt optimiste.


Voilà que je prenais mes aises et me mettais à parler sans trop bafouiller pendant quelques secondes. Je croisais les bras et reculais lentement avant de buter sur un objet, ce qui me fit m'arrêter:

-Ouille... peut-être oui...peut-être que cela pourrait être drôle, cela fait longtemps que je n'ai pas joué comme cela. Mais je ne veux...pas que...vous ayez des ennuis...avec elle...par ma faute non plus...

Je regardais les deux hommes qui je crois bien avaient fini de me convaincre, tour à tour:

-Oui, commençons maintenant, plus vite nous chercherons, plus vite vous trouverez non?

Je me mettais alors à fureter un peu derrière-moi, à la rechercher de la fameuse boîte avec une tâche dessus, et me mis à tousser à cause de la poussière. Malgré cela je me pris vite au jeu et demandais:

-Il n'y a pas un autre indice concernant la boîte?


Je partais d'un autre côté, du moins c'est ce que je voulais mais en me retournant je m'étais cogné la tête contre le torse de Nicos. Ce que j'étais maladroite décidément. Je me massais le front d'une main, et mettais mon autre sur ma joue aussi écarlate que sa jumelle à cause de la gêne, mes yeux étant humides à cause de la petite douleur que l'incident m'avait arraché et je me mis à plisser les yeux. Je venais d'apercevoir une boîte sur une étagère.

-Pardon Nicos.


En fait, du coup je passais à côté de lui et courais avec rapidité vers la petite boîte que je trouvais. Elle avait la forme et la taille d'un contenant à bijoux, comme d'une bague. Elle possédait une petite tâche bleue. Je l'ouvris et sautillais sur place, triomphante, comme une petite fille. Pendant un instant j'avais oubliée que je n'étais pas seule et quand je m'aperçus qu'on m'observais je baissais la tête et lu l'indice à voix haute:

-Le prochain indice, se trouvera dans une grande malle à costume, fermée avec deux cadenas...Mais comment on va les ouvrir sans les clés?

Je regardais les jeunes hommes en les interrogeant de mes prunelles bleues, comme s'ils allaient trouver pour moi.


Dernière édition par Hilda Di Valdi le Mer 18 Mar - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicos San
avatar
Masculin Messages : 154
Date d'inscription : 08/11/2014
Localisation : Dans mes pensée.
Humeur : Triste, problème ?
Age : 21
Emploi/loisirs : jeux video / lire / ordinateur
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Sam 7 Mar - 18:33

je souris lorsque quelle accepta de faire parti de cette chasse au trésor. je remarqua très vite que cela commençais a lui plaire puisqu'elle cherchais d'un coter et de l'autre la ''boite mystère''. puis lorse je me tourna a mon tour, je cherchais parmi les grosse boite. puis encore une fois je me retourna et la tête d'hilda se cogna sur mon torse.

-Pardon Nicos.

ce n'est rien ... c'est plutôt moi qui est désoler .. dit-je en me frottant la tête avec ma main droite.

puis Hilda regardais quelque chose qui semblais être derrière moi, mais avent que je me retourne, Hilda passa comme une flèche a coter de moi et pris une boite a bijou avec une légère tache bleu sur le dessus. nicos lacha un petit rire quand il vue la réactions d'Hilda quand elle tenais la boite dans c'est main. on pouvais presque voir une enfant qui venais de trouver un trésor ! elle repris son sérieux puis elle dit d'une vois haute.

-Le prochain indice, se trouvera dans une grande malle à costume, fermée avec deux cadenas...Mais comment on va les ouvrir sans les clés?

nicos resta bête sur la question.. peut être que les 2 prochaine étape étais de trouver le coffre et les clef... mais je n'eu pas le temps de dire quelque chose que karigan semblais déjà sourire... avais t'il une idée derrière la tête ?

______________________
" />
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.skyrock.com/m/profile/visites.php
Karigan Makutchita
avatar
Masculin Messages : 111
Date d'inscription : 19/02/2015
Localisation : je c'est pas D: serai-je .. perdu ? o.o
Humeur : d'humeurs... sourient !
Age : 22
Emploi/loisirs : partager la bonne humeurs 8_8
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Sam 7 Mar - 19:00

je vie nicos sourire du coin de l’œil quand Hilda accepta de nous aider. puis a mon tour je sourie en me tournent vers les boite.

tu c'est si jamais la directrice venais a nous convoquer pour sa ... je me ferais un plaisir de lui parler. dit-je avent de me mettre a mon tours a chercher.

-Il n'y a pas un autre indice concernant la boîte?

hum... malheureusement non ... mais d'un autre coter, qu'il est moins d'indice ne fais qu’agrandir le plaisir a la rechercher ! dit-je finalement avent de trouver une grosse boite avec deux cadenas. mais puisque ce n'étais pas la la boite qu'il cherchais il parti plus loin et continuais les recherche.

puis karigan se tourna vers nicos et Hilda quand il crue entende qu'elle avais trouver la boite en question par le seul fais de la réaction de cette dernière.

puis elle commença a lire se qui étais marquer sur le bout de papier qui se trouvais dans la petite boite.

-Le prochain indice, se trouvera dans une grande malle à costume, fermée avec deux cadenas...Mais comment on va les ouvrir sans les clés?

je fis un large sourire puis quand réaliser j'avais déjà trouver la boite avec les deux cadenas. et quand bonus... je savais comment l’ouvrir.

est ce qu'on parle de ce coffre la ? dit-je fièrement en pointant le coffre avec deux cadenas qui se trouvais un peux plus loin.

sent dire un mots de plus, je m'approcha du coffre et pris l'un des cadenas en main.



je vais être franc... on va économiser beaucoup de temps... attentions les yeux ! dit-je alors avent de tordre et d’arracher le cadenas comme s'il s'agissais d'un petit morceau de pain qu'on arrachais au reste. puis j'e pris l'autre et le retira de la même façons avent d'ouvrir le coffre. je tassais les quelque vieux vêtement avent de trouver l'indice ainsi qu'un vieux document que je plia avent de ranger dans ma poche de pantalon.

on lira sa plus tard ! le prochain indice est ... quoi déjà ? '' mes félicitations. trouver les clef ne fus pas chose facile je crois. maitenent l'objet que vous chercher se trouve dans un vieux meuble. merci d'avoir participer j'espere que vous vous êtes amusée... oh mais j'y pense... il y a de nombreux vieux meuble ici .. bonne chance pour la suite !'' karigan se frotta la tête avec sa main droite avent de rajouté.

je crois que le ''raccourci'' que je nous est fais prendre nous a fais perdre la moitié de la chasse .. mais bon maintenant nous allons bientôt savoir se que nous cherchons !

______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda Di Valdi
avatar
Féminin Messages : 83
Date d'inscription : 26/11/2014
Localisation : Bureau
Humeur : Souriante.
Emploi/loisirs : Secrétaire.
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Mer 18 Mar - 22:58

J'avais à peine entendu le rire de Nicos fuser, tandis que j'avais entreprit sa recherche.  J'étais trop et tellement concentrée que j'en oubliais les bruits et le monde alentour.  Sinon il y aurait de fortes chances que je me  rappelle que nous étions trois dans ce grenier, dont deux hommes que je ne connaissais que peu, et j'aurais été capable de me transformer de panique ou de prendre mes jambes à mon coup sans demander son reste, comme on détale en voyant une araignée, si on m'avait sorti de ma "transe".

D'un côté Karigan avait raison, mais j'avais mon propre avis sur la question. Trop peu d'indices pouvaient tout aussi bien vous faire tourner en rond, et au bout d'un moment, cela pouvait devenir lassant. Passer une heure à chasser un indice par exemple ne serait pas très distrayant. Bref, j'avais à peine terminé de lire l'indice et on n'avait pas eu le temps de se mettre en quête de la fameuse malle en question que déjà le jeune homme brun attira notre attention.

Je le regardais un peu hébétée, et me vis trop proche de Nicos, je me décalais en tremblant, observant l'homme à la force manifestement herculéenne se saisir de la caisse, de l'ouvrir avec la même aisance, et de prendre même le temps de plaisanter. On aurait presque dit que cela ne lui avait coûté aucun effort. Je restais bouchée bée, en constatant les résultats, et je me reculais encore. Sa force m'effrayait. Cependant, j'essayais de vite me reprendre et recouvrer mes esprits.

Car mes souvenirs étaient encore vivaces, et je savais que mes maladresses de miss catastrophes avaient fait naître un jugement erroné à mon encontre. Comme j'étais en train de le faire avec le jeune homme. Ce qui n'était pas très gentil de ma part. Alors je rougis, et essaya de me contenir, pour écouter au mieux ce qu'il disait.

Je fis un peu la moue néanmoins quand il rangea le parchemin, ou ce qui y ressemblait dans sa poche (ou à quelque chose s'en approchant niveau grain de papier). Si cela se trouvait, c'était un document capital pour retrouver le trésor. Je fis alors part de ce détail au jeune homme après sa dernière tirade:

-Comment peux tu en être sûr? Et qui dit que ce papier ne nous aidera pas justement. C'était tout ce qu'il y avait à trouver? Qu'est-ce qu'on fait maintenant?

J'étais trop enthousiaste, si enthousiaste que mon bégaiement me fichait la paix pendant ce temps, tout comme ma timidité, qui ne s'était pas envolée, mais qui avait été reléguée au second plan à cause de... Et oui, de l'amusement, et même si je n'osais pas le dire, je m'amusais beaucoup. J'espérais ne pas trop passer pour une petite fille. Il me semblait que cela faisait longtemps que je ne m'étais pas amusée comme ça.

Toute petite je n'en avais jamais l'occasion à cause des exigences de mes parents à mon égard. Entre les préceptes poussés du massage à apprendre, et les concours de beauté auxquels ma mère voulait toujours me faire participer...Puis arrivée ici je m'étais mise à travailler directement, seul ma passion m'apportant un peu de piment dans ma vie en dehors du travail. Mais je devais l'avouer, je n'avais plus aucune vie sociale.

Je regardais tour à tour les deux garçons pour jauger leurs ressentis sur cette histoire, et attendit patiemment que l'un d'entre eux se manifeste.

-Alors? On continue?

Je me mis à chercher chaque vieux meuble dans toute la pièce et soupira un peu dépitée:

-Il faudrait faire le ménage et tout ranger, peut-être qu'on aurait plus de chance de tomber sur l'objet recherché?


Dernière édition par Hilda Di Valdi le Dim 12 Avr - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicos San
avatar
Masculin Messages : 154
Date d'inscription : 08/11/2014
Localisation : Dans mes pensée.
Humeur : Triste, problème ?
Age : 21
Emploi/loisirs : jeux video / lire / ordinateur
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Jeu 19 Mar - 4:15

je fus vachement surpris quand je vue la faciliter avec le quelle karigan avais retirée les cadenas. il les avais froisser et écraser d'une main comme si c'étais .. du beur. pour en être sur, je pris le morceau de cadenas a terre et sent au qu’un doute c'étais du métal, et il m'étais impossible de le tordre que se sois d'un centimètre. ce gars est vraiment fort malgré les apparence. et c'est cicatrice.. qui peux bien être se karigan. enfin bref je lui demanderai plus tard. pour l'instant, il nous reste encore le fameux trésor a trouver.

pendent que je regardais le cadenas stupéfaits, je ne pus voir le ''document'' que karigan avais serrer dans c'est poche. alors je me leva et commença a chercher dans les meuble ici et la... si sa se trouve ce n'étais qu'une métaphore.. et le mots ''meuble'' encadrerais aussi les coffre, les bureau d'école et bien d'autre.

Comment peux tu en être sûr? Et qui dit que ce papier ne nous aidera pas justement. C'était tout ce qu'il y avait à trouver? Qu'est-ce qu'on fait maintenant?

je me tourna vers karigan et s'approcha tranquillement de lui.

tu a trouver quelque chose karigan ? lui demandai-je en m'accotent sur une pile de boite.

Alors? On continue?

-Il faudrait faire le ménage et tout ranger, peut-être qu'on aurait plus de chance de tomber sur l'objet recherché?

elle n'avais pas tors ... si on tassais les meuble qu'on avais inspecter, sa nous éviterais de chercher 2 a 3 fois dans le même. alors je me tourna vers eux pour ensuite faire pare de mon idée inspirée de celle d'hilda.

et bien.. pas obliger de faire du ménage, on pourrais juste classer les meuble vérifier la ba, du moins moi et karigan. je pourrais m'occuper des meuble normal et karigan des plus lourd... mais c'est qu'une idée. dit-je finalement avent de me frotter le derrière de la tête avec ma main droite.

______________________
" />
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.skyrock.com/m/profile/visites.php
Karigan Makutchita
avatar
Masculin Messages : 111
Date d'inscription : 19/02/2015
Localisation : je c'est pas D: serai-je .. perdu ? o.o
Humeur : d'humeurs... sourient !
Age : 22
Emploi/loisirs : partager la bonne humeurs 8_8
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Jeu 19 Mar - 4:33

Comment peux tu en être sûr? Et qui dit que ce papier ne nous aidera pas justement. C'était tout ce qu'il y avait à trouver? Qu'est-ce qu'on fait maintenant?

tu a trouver quelque chose karigan ?

et bien oui un document .. mais l'indice étais placer au dessus du ''contenus'' de la boite, comme si il avais été placer la bien après les quelque vêtement qui se trouve dans la boite. ensuite le document est plain de poussière et étais placer en dessous d'un vêtement. donc j'ai pus en déduire que le document et la chasse au trésor n'on rien a voir en commun. dit-je d'un air réfléchis tout en oublient volontairement de dire qu'il y avais marquer dossier d'akumu sur l'un des coin du document.

je me doutais bien que si je dit-sais cette informations, hilda aurais surement voulu prendre et mettre se document en sécuriser dans son bureau, c'est son travaille après tout de remettre ce genre de document en place ou loin des regard mais j'étais bien trop curieux de lire le contenus de se document pour ma ''collecte d'info'' personnel. et puis rien ne n’empêchera de le détruire ou de le rendre a Hilda par la suite. ou même de le donner en main propre a la directrice qui c'est. enfin bref hilda commença a parler, se qui me fis sortir de mes penser.

Alors? On continue?

Il faudrait faire le ménage et tout ranger, peut-être qu'on aurait plus de chance de tomber sur l'objet recherché?

et bien.. pas obliger de faire du ménage, on pourrais juste classer les meuble vérifier la ba, du moins moi et karigan. je pourrais m'occuper des meuble normal et karigan des plus lourd... mais c'est qu'une idée.

je réfléchis un bref instant avent de me prononcer.

et bien, je ne suis pas contre l'idée. et puis si on libère suffisamment d'espace, on pourrais faire de se grenier une salle pour parler et se reposer. tout se qui nous manquerais c'est de réparé le trou qu'il y a dans le plafond, 2 ou 3 divan et on a une jolie espace comme le foyer mais en plus priver. et puis c'est pas tout le monde qui viens dans le grenier. dit-je avent de prendre un des meuble que je venais de fouiller et d'aller le porter dans un coins.

______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda Di Valdi
avatar
Féminin Messages : 83
Date d'inscription : 26/11/2014
Localisation : Bureau
Humeur : Souriante.
Emploi/loisirs : Secrétaire.
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Dim 12 Avr - 18:26

La question du document revint sur la table, et j'attendis avec patience la réponse de Karigan. Quand je l'entendis faire toutes ces déductions, je ne pus que l'admirer. Il était vraiment futé.

-Oh, d'accord...

J'aurais pourtant bien aimé l'avoir en main ce document, par pure curiosité. Mais voilà qu'on enchaînais déjà sur mon idée. Dis donc, ces hommes étaient d'un dynamisme à toute épreuve. J'adorais cela, mais cette histoire de document me taraudait vraiment. Sans que je puisse avoir de certitudes, je me mis à y réfléchir quand même. Karigan nous cacherait-il quelque chose? Ou bien était-ce parce qu'elle avait du mal à faire confiance aux hommes qu'elle commençait à devenir un peu paranoïaque?

Bon bon bon, récapitulons. Mon idée semblait plaire aux jeunes hommes et le blondinet proposait de porter les meubles moyennement lourds et étant donné sa force, il laisserait à Karigan les plus pesants. Et moi alors? Que devrais-je faire durant ce temps là? Croiser les bras et me contenter de juste regarder? Non! Et je fis un peu la moue d'ailleurs. Je n'étais pas en colère, juste déçue. Nicos m'avait oublié dans l'équation.

-J'aimerais bien aider à classer les meubles moi aussi, après tout le tri et le rangement font partie des mes attributions. Et si vous voulez installer un quartier général ici, il faudrait tout de même nettoyer... un minimum...

Je commençais à soulever une malle assez petite, mais très maladroitement et me rendais à l'évidence. Je n'avais pas la force nécessaire pour le faire. Alors je la reposais et soupirais:

-Bon d'accord, je me chargerais juste de faire l'intérieur des meubles...Par contre, je dois dire qu'en tant que secrétaire d'école, il serait égoïste que nous aménagions ce grenier avec les équipements de la pension qui plus est, si jamais les autres élèves ne pouvaient y avoir accès. On ne peut pas se réserver à nous trois cette partie de la pension...je suis désolée...cela serait injuste...Et puis la directrice nous dirait sûrement que nous avons déjà un foyer... Par contre, pourquoi ne pas transformer cela en salle de réunion... pour un club...un club lecture, ou recherches en tout genre? Un club détective par exemple?

Je me taisais, le temps de leur laisser assimiler mes idées. Je crois que sur ce coup je m'étais emportée. J'allais m'installer sur une malle pour m'assoir un peu quand je sursautais, en voyant une souris, et hurlais de terreur, grimpant automatiquement sur la malle de peur que la petite bête ne mange la grosse. Je criais, et criais, comme une hystérique:

-Enlevez- moi ça tout de suite, enlevez-moi ça j'ai peur les garçons, s'il vous plaît!

J'avais tellement peur que j'étais au bord des larmes. J'adorais les animaux en temps normal, mais les rongeurs je n'arrivais à ne pas en avoir peur que quand j'allais en animalerie. Je tremblais désormais du haut de mon perchoir, et mon visage se déformais, sans que je puisse rien y faire. Encore une transformation inattendue. Mon nez prenait la forme de celui de Karigan, et mes cheveux viraient au noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicos San
avatar
Masculin Messages : 154
Date d'inscription : 08/11/2014
Localisation : Dans mes pensée.
Humeur : Triste, problème ?
Age : 21
Emploi/loisirs : jeux video / lire / ordinateur
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Dim 12 Avr - 20:00

et bien, je ne suis pas contre l'idée. et puis si on libère suffisamment d'espace, on pourrais faire de se grenier une salle pour parler et se reposer. tout se qui nous manquerais c'est de réparé le trou qu'il y a dans le plafond, 2 ou 3 divan et on a une jolie espace comme le foyer mais en plus priver. et puis c'est pas tout le monde qui viens dans le grenier. dit-karigan avent de commencer a transporter les meuble dans le coins du grenier.

je repensa a Hilda que j'avais oublier de nommer dans les tache a faire. j’espère qu'elle m'en voudra pas de vouloir laisser les tache les plus forcent a moi et karigan. ou du moins qu'elle ne crois pas que je la sous estime et c'est loin d'être le cas.

on pourrais prendre les table et classer les boite de carton et autre coffre dessus et en dessous.. sa nous économiserais encore plus d'espace. dit-je avent de déposer un meuble que je tenais dans mes main.

J'aimerais bien aider à classer les meubles moi aussi, après tout le tri et le rangement font partie des mes attributions. Et si vous voulez installer un quartier général ici, il faudrait tout de même nettoyer... un minimum...

et bien ... si tu veux nous aider, tu pourrais aller chercher la malle la ba et nous la rapporter ici, je la placerais en dessous de la table la ba. dit-je finalement en regardent hilda soulever difficilement la malle et la reposer au sol. j'aurais peut-être du lui demander d'apporter des objet plus léger.

Bon d'accord, je me chargerais juste de faire l'intérieur des meubles...Par contre, je dois dire qu'en tant que secrétaire d'école, il serait égoïste que nous aménagions ce grenier avec les équipements de la pension qui plus est, si jamais les autres élèves ne pouvaient y avoir accès. On ne peut pas se réserver à nous trois cette partie de la pension...je suis désolée...cela serait injuste...Et puis la directrice nous dirait sûrement que nous avons déjà un foyer... Par contre, pourquoi ne pas transformer cela en salle de réunion... pour un club...un club lecture, ou recherches en tout genre? Un club détective par exemple?

un club de détective ? sa pourrais être sympa ! je crois que moi, karigan, hilda si elle peux et si elle veux et avec l'aide de quelque autre élève sa pourrais faire un club assez plaisent !

dit karigan... eu-je seulement le temps de dire avent d'entendre crier derrière moi.

Enlevez- moi ça tout de suite, enlevez-moi ça j'ai peur les garçons, s'il vous plaît!

je lâcha le coffre que je venais de prendre puis je me dirigea vers hilda. qu'a t'elle bien pu voir ? j'avenca encore un peux pour remarquer la souris qui se promena autours de la malle. je ne pus m'empêcher de lâcher un rire avent de prendre la souris dans mes main et de la flatter.

ne t'inquiète pas, elle na pas l'air méchante ! dit-je en la déposent sur mon épaule. étrangement la souris resta sur son épaule, comme si c'étais une souris domestique.

______________________
" />
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.skyrock.com/m/profile/visites.php
Karigan Makutchita
avatar
Masculin Messages : 111
Date d'inscription : 19/02/2015
Localisation : je c'est pas D: serai-je .. perdu ? o.o
Humeur : d'humeurs... sourient !
Age : 22
Emploi/loisirs : partager la bonne humeurs 8_8
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Dim 12 Avr - 20:25

je me demandais bien ou j'allais trouver les matériau pour réparé le toit. je crois que demain j'irais en ville chercher quelque truck. je crois qu'il est temps de réparé se trou. avec un peux de bois, des clous et une belle plaque de métal pourrais faire l'affaire.

on pourrais prendre les table et classer les boite de carton et autre coffre dessus et en dessous.. sa nous économiserais encore plus d'espace.

c'est une bonne idée... dit-je presque sent réfléchir, nicos et hilda on de bonne idée. c'est beaucoup plus drôle et pratique de faire une chasse au trésor avec des gens comme sa !

J'aimerais bien aider à classer les meubles moi aussi, après tout le tri et le rangement font partie des mes attributions. Et si vous voulez installer un quartier général ici, il faudrait tout de même nettoyer... un minimum...

ma pauvre hilda.. elle veux toujours en faire trop, elle ne devrais pas se surmener.. mais d'un autre coter, elle a raison, si on veux que cette salle sois a nouveau ''fonctionnelle'', il va falloir nettoyer a font et ranger tout sa comme du monde. et a 3, sa se fera beaucoup plus vite.

et bien ... si tu veux nous aider, tu pourrais aller chercher la malle la ba et nous la rapporter ici, je la placerais en dessous de la table la ba.

Bon d'accord, je me chargerais juste de faire l'intérieur des meubles...Par contre, je dois dire qu'en tant que secrétaire d'école, il serait égoïste que nous aménagions ce grenier avec les équipements de la pension qui plus est, si jamais les autres élèves ne pouvaient y avoir accès. On ne peut pas se réserver à nous trois cette partie de la pension...je suis désolée...cela serait injuste...Et puis la directrice nous dirait sûrement que nous avons déjà un foyer... Par contre, pourquoi ne pas transformer cela en salle de réunion... pour un club...un club lecture, ou recherches en tout genre? Un club détective par exemple?

Et bien.. je ne dit pas que personne ne pourra venir, mais bien que personne ne va dans le grenier en temps normal. mais sinon j'aime bien l'idée de club. dit-je avent d'entendre nicos prononcer mon nom. mais avent qu'il puisse continuer sa phrase, hilda commença a crier comme si elle venais de voir un fantôme.

Enlevez- moi ça tout de suite, enlevez-moi ça j'ai peur les garçons, s'il vous plaît!

elle semble vraiment avoir peur. nicos s'approcha d'elle et pouffa un de c'est rire avent de prendre une souris au sol et de la déposer sur son épaule. je m'approcha a mon tour pour flatter la tête de la souris.

ne t'inquiète pas, elle na pas l'air méchante !

je lâcha un rire a mon tours avent d'aider hilda a dessendre de la mallette.

tu ne doit pas avoir peur des petite bête, elle ne mange que très rarement les grosse. dit-je avec le sourire.

______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda Di Valdi
avatar
Féminin Messages : 83
Date d'inscription : 26/11/2014
Localisation : Bureau
Humeur : Souriante.
Emploi/loisirs : Secrétaire.
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Dim 17 Mai - 18:34

Les garçons avaient l'air de bien m'écouter, mais l'épisode de la souris m'avait un peu fait oublier la réponse positive de Karigan, sinon j'en aurais vraiment été très heureuse. Il faudrait peut être simplement qu'on fasse de la "publicité" pour justement attirer le monde au grenier non? En tout cas je n'avais pas de doute, à nous trois nous aurions vite fait de retaper cet endroit légèrement lugubre.

J'étais au bord des larmes, mais me retins de pleurer, honteuse en voyant Nicos s'emparer de la petite bête inoffensive, avec une facilité déconcertante. J'étais touchée qu'il vient à mon secours aussi rapidement cela dit. Mais il riait, donc je savais que je me montrais ridicule. Bien-sûr, il ne se moquait pas de moi. Je le regardais faire, hébétée et incapable de bouger, tétanisée par la peur, et à moitié admirative de ce qu'il venait de faire. A mes yeux c'était une vraie prouesse. Désormais il la caressait. J'aurais bien voulu le croire quand il dit qu'elle n'a pas l'air méchante mais j'en tremblais encore, les petits rongeurs m'avaient toujours impressionnée. Bon, en même temps maintenant que je savais ce que c'était cela allait être plus facile de regagner mon calme. De plus la souris se tenait, docile, sur l'épaule du petit blond, sans chercher spécialement à fuir.

Je baissais de nouveau les yeux, à la remarque de Karigan, me sentant encore plus idiote sur le coup. Une petite larme roula sur ma joue, tellement les émotions avaient été fortes. Il n'avait pas tort et alors je consentis à descendre, prenant sa main chaude dans la mienne, en rougissant. Je n'étais pas habituée à ce genre de contact, encore moins de la part d'un homme. Je la retirais alors en essayant de ne pas être brusque, et les remerciais tour à tour:

-Merci pour votre aide...vous ne direz rien à personne hein?

Je me tournais de nouveau vers Nicos et cherchais une précision:

-Tu as un don avec les animaux?

Au moment où je demandais ça, je m'apercevais que la souris s'approchait de la joue de Nicos:

-On dirait qu'elle veut te léchouiller, elle a l'air affectueuse... comme dressée. Tu ne sais pas si elle appartient à un membre de notre pension?

Je souriais un peu:

-Je peux la toucher?

Au moment où je fis le geste pour essayer, mon bras se recouvrait de poils imitant ceux des souris. Cette fois-ci je craquais et pleurais à chaudes larmes. J'en avais assez de ce don sur lequel je n'exerçais aucun contrôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicos San
avatar
Masculin Messages : 154
Date d'inscription : 08/11/2014
Localisation : Dans mes pensée.
Humeur : Triste, problème ?
Age : 21
Emploi/loisirs : jeux video / lire / ordinateur
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Lun 18 Mai - 19:45

Merci pour votre aide...vous ne direz rien à personne hein?

ne t’inquiète pas ... ta peur des petite bestiole ne sera pas révélé, du moins pour ma part.

je caressais toujours la petite souris quand hilda se mis a parler.

Tu as un don avec les animaux?

non .. mais les souris on un fort instinct. si elle vois que tu ne leur veule au qu'un mal ou que tu na pas peur d'elle, c'est rare qu'elles soi dangereuse.

la souris se s’approcha de mon visage de me lécha la joue avent de monter sur ma tête.

On dirait qu'elle veut te léchouiller, elle a l'air affectueuse... comme dressée. Tu ne sais pas si elle appartient à un membre de notre pension?

hum ... je ne pense pas, je n'est pas vue de pensionnaire qui avais une souris. ou même parler d'en avoir une. mais je ne nie pas le fais qu'elle puisse avoir déjà avoir appartenu a quelqu'un. peut-être même a la personne qui a crée cette chasse au trésors qui c'est.

Je peux la toucher?

je n'est même pas eu le temps de répondre oui qu'elle approcha déjà sa main de la souris, mais au même moment des poils commença a apparaître sur le bras d'hilda. puis elle craqua et commença a pleurée a chaude larme. je ne pus m'empêcher de poser ma mains sur son épaule.

ne pleur pas... si c'est a cause de ton pouvoir, il ne te faux qu'un peux d'entrainement poussée pour que ce genre de problème ne t'arrive plus... ou du moins beaucoup moins souvent.

______________________
" />
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.skyrock.com/m/profile/visites.php
Karigan Makutchita
avatar
Masculin Messages : 111
Date d'inscription : 19/02/2015
Localisation : je c'est pas D: serai-je .. perdu ? o.o
Humeur : d'humeurs... sourient !
Age : 22
Emploi/loisirs : partager la bonne humeurs 8_8
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Lun 18 Mai - 20:00

karigan regarda la souris jouer sur la tête a nicos. puis je remarqua qu'au moment ou hilda voulu la toucher, du poils commença a apparaître sur son bras.

ne pleur pas... si c'est a cause de ton pouvoir, il ne te faux qu'un peux d'entrainement poussée pour que ce genre de problème ne t'arrive plus... ou du moins beaucoup moins souvent.

nicos a raison.. et même si tu veux, moi et nicos si il le veux bien, pouvons même t'aider a surmonter cette petite difficulté. sa m’étonnerais que tu puisse contrôler ton pouvoir parfaitement en quelque semaine mais au moins travailler a se que tu puisse mieux contrôler c'est transformations un peux mieux.

je passa ma main sur son visage pour séché une larme avent de me r'appeler qu'elle avais peur des homme. je retira ma main aussi tôt.

karigan recula de quelque pas et se retourna avent de prendre un des dernier bureau qui encombrais le milieux de la pièce.

voila. je crois que nous pouvons faire une pause. sa vous dirais qu'on aille manger a la cafet ? a cette heurs il n'y a pas un chat et cela nous permettra de relaxer et pour hilda de décompresser un peux. nous pourrons toujours continuer après ou même demain si jamais vous voulez prendre le reste de la journée pour faire autre chose. c'est pas comme si on étais presser.

j'en profiterais bien pour lire le document que j'ai trouver plus tôt. qui c'est, je pourrais peut-être en savoir plus sur cette chère directrice.

______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda Di Valdi
avatar
Féminin Messages : 83
Date d'inscription : 26/11/2014
Localisation : Bureau
Humeur : Souriante.
Emploi/loisirs : Secrétaire.
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Lun 25 Mai - 11:06

Les garçons étaient très gentils, gentils comme on ne l'avait jamais été avec moi. Surtout quand j'avais peur de quelque chose. Le fait qu'ils promettent de ne rien raconter et ne se moquent pas de moi était aussi une première pour moi. J'appris aussi que Nicos n'avait pas de dons avec les animaux, et savoir qu'en soit les bêtes n'étaient pas dangereuses si elles ne sentaient ni peur ni animosité me soulageait. Il pensait que la souris appartenait peut-être à quelqu'un, sans doute même à l'auteur de la carte au trésor. On ne le saurait pas malheureusement, sauf si le propriétaire se manifestait. Mais voilà, il y avait cette histoire de transformation incontrôlée qui avait tout gâché.

Nicos avait porté sa main à mon épaule, ce qui me fit trembler mais bien moins qu'auparavant maintenant qu'on se connaissait un peu mieux. J'avais presque envie de poser la mienne sur la sienne en signe de remerciement mais je n'étais pas encore assez à l'aise pour oser. D'une voix chevrotante je répondais:

-Oh oui, vous croyez vraiment que c'est possible? Vous pourriez m'entraîner? Vous en auriez le temps? Vous croyez qu'on pourrait faire cela ici? Comme cela personne ne le saurait...

J'allais enchaîner sur d'autres questions quand Karigan ressuya mes joues pour chasser mes larmes. Je pris peur de me remettre à trembler, mais étrangement cela ne se produisit pas. Au lieu de cela je me mis à rougir fortement, même si cette furtive caresse me calma et me consola légèrement. C'était assez étrange car j'aurais bien aimé qu'il ne retire pas sa main aussi vite même si je me doutais qu'il l'avait fait par respect envers ma crainte des hommes. Alors je fis un effort, pour me calmer, et je retrouvais bien vite mon chaleureux sourire, en me souvenant un peu de la douceur de Karigan.

Bien vite, il redevint sérieux, et se remettait au travail. Il était vrai que grâce aux efforts fournis par ces messieurs la pièce fut vite dégagée. On s'y retrouvait un peu. Je n'avais qu'une envie, c'était de faire le tri et de dépoussiérer tout cela, mais un bref coup d'œil à ma montre me fit acquiescer aux paroles de Karigan. D'ailleurs, mon estomac confirma que c'était une bonne idée. Et je devins rouge de honte parce qu'il venait de se mettre à gronder assez fort pour que tout le monde puisse l'entendre:

-C'est d'accord pour moi en ce qui concerne la pause déjeuner. Pour cette après-midi par contre je risque de ne pas pouvoir être là. J'ai quelques dossiers à rentrer dans mon ordinateur pour la directrice. Demain par contre, j'ai toute ma journée de libre, et vous?

Je regardais Nicos vers qui je me tournais, et attendais sa réponse. Tout en l'écoutant, j'époussetais alors mes vêtements un peu salis, et jetais de temps à autres des regards sur le visage de Karigan, sans m'en rendre compte. Sinon j'en aurais été gêné. Il souriait tout le temps et semblait voir le bon en toute chose, comme Nicos d'ailleurs, et j'appréciais cette qualité, tout comme je sentais que j'aimais bien ces deux jeunes hommes. Serait-il possible qu'une amitié soit née entre nous? J'allais sans doute un peu trop vite. J'avouais pourtant à voix haute, un sourire encore plus large accroché aux lèvres et les yeux pétillants de bonheur:

-Merci pour ce moment, avec vous je ne me suis pas ennuyée... J'adore travailler mais j'ai rarement l'occasion de m'amuser.

Les regardant tour à tour cette fois-ci, je ne m'aperçus pas que mon bras commençait à reprendre un aspect normal.


Dernière édition par Hilda Di Valdi le Dim 21 Juin - 10:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicos San
avatar
Masculin Messages : 154
Date d'inscription : 08/11/2014
Localisation : Dans mes pensée.
Humeur : Triste, problème ?
Age : 21
Emploi/loisirs : jeux video / lire / ordinateur
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Mar 26 Mai - 0:28

et bien j'accepte volontiers de vous aider, miss hilda.

dit-je avec le même sourire en coins. puis je regarda karigan pour lui répondre.

je ne dit pas non... je commence a avoir la dalle et de plus comme hilda j'ai des chose a faire cette après midi. mais demain tout la journée je suis libre.

le ventre de hilda lâcha un de c'est bruits qui me fis un peux rire. mais avent que je finisse de rire, mon ventre fis un bruis aussi gros que celui d'hilda.

bon ! allons si avent de mourir de faim !

dit-je en me dirigeant vers la porte qui mène au couloir.

______________________
" />
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.skyrock.com/m/profile/visites.php
Karigan Makutchita
avatar
Masculin Messages : 111
Date d'inscription : 19/02/2015
Localisation : je c'est pas D: serai-je .. perdu ? o.o
Humeur : d'humeurs... sourient !
Age : 22
Emploi/loisirs : partager la bonne humeurs 8_8
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Mar 26 Mai - 0:40

c'est ainsi que karigan nicos et hilda partir manger avent de de se séparée pour le reste de la journée.
karigan de son coter, parti lire le dossier qu'il avais trouver dans le grenier, nicos lui est aller en ville pour des commissions et pour finir hilda retourna a son bureau pour remplir de la paperasse pour la directrice. nos 3 personnage vont se revoir dans la prochaine parti de ce rp !

merci a tous d'avoir lue la parti 1/x de la rencontre a 3. la suite sera décidé prochainement Very Happy. et pour les personne qui suive se rp .. (si il y a des personne) soyer patient '-' nous continuerons très bientôt!

______________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda Di Valdi
avatar
Féminin Messages : 83
Date d'inscription : 26/11/2014
Localisation : Bureau
Humeur : Souriante.
Emploi/loisirs : Secrétaire.
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda) Dim 21 Juin - 10:47

La suite en cliquant ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda)

Revenir en haut Aller en bas
 

rencontre a 3. le sinistre grenier ! (nicos karigan et Hilda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» [Wirskeïnfyl]Une chambre d'ami bien sinistre [PV Nedylene]
» Enterrement de Patricia Grenier(Véra,et libre)
» Horloge ! Dieu sinistre, effrayant, impassible [...] ♦ Amy (L) & Lilieth
» Joueur du Grenier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pension Shikido :: Le bâtiment scolaire :: ✪3eme Etage :: •Le Grenier-