AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Un pensionnat dans une prison... Une nouvelle directrice psychopathe...
 

Partagez | .
 

 Voleuse au regard de glace. ~ Terminé ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Feuille de personnage:
MessageSujet: Voleuse au regard de glace. ~ Terminé ~ Jeu 12 Fév - 21:06



Kria Valraven


 

Informations

Nom Complet : Kria Sólmyr Valraven
Surnom : Aucun
Date de Naissance : 09/03
Lieu de naissance : Reykjavik (Islande)
Âge : 17 ans
Nationalité : Islandaise
Orientation Sexuel : Hétéro
Métier/Classe : Aucun / Voleurs
Infos en plus : J'ai un frère jumeau : Kai. On peut communiquer par télépathie.

Ton pouvoir

Nom de ton pouvoir : Cryokinésie
Informations:
 

Physique

Le sang des Vikings
J"ai hérité des yeux bleux très clairs de me ancêtres Vikings. C'est la première chose que l'on remarque chez moi : Mes yeux. Ils sont d'un bleu qui rapelle les fjords, les eaux polaires et le vent glacial. A l'image de leurs couleur, mes yeux ont un regard plutot froid.
Mon visage finement dessiné est un modèle de pureté. Du moins c'est ce que j'aime a dire. En vérité j'ai la peau extremement blanche. Je supporte dificillement le soleil, alors j'évite de sortir. Une longue chevelure fournie semblable a une nuit d'hiver encadre ce visage. J'aime ma couleur naturelle. On croirais que l'encre de la nuit s'est déposée sur ma chevelure. Je me suis fait les pointes en violet. Peut être que ça me donnera un air moins triste. C'est ce que Kai dis tout le temps. On ne se ressemble pas du tout lui et moi. Pour des jumeaux, on est aussi opposé que le jour et la nuit.

Je ne suis pas très grande : 1m65 tout au plus. Mais cela ne me gêne pas, je n'ai pas besoin d'être imposante pour me faire respecter. Je suis très fine. En Islande, on mange beaucoup de légume et les repas ne sont pas très riches. J'ai gardé cette habitude, si bien que je ne suis pas vraiment grosse. Je pense avoir un corps très bien fait. J'ai demandé a Kai, mais il est devenu tout rouge et n'a pas voulu me répondre.

J'aime les vêtement classiques. Les tenues a la fois jolies et traditionnelles, les uniformes. Comme je ne crains pas vraiment le froid, je me promène toujours en petite jupe, ou en vêtement léger. J'aime sentir le souffle du vent sur ma peau. Kai dis que c'est indécent, mais je ne l'écoute pas. Je veux pouvoir me sentir libre et belle dans mes vêtements.

Je ne montre jamais mon dos. Il est marqué par une grosse brulure qui s'étends de la base de mon épaule gauche a mon rein droit. C'était un accident. Kai ne voulais pas me blesser. Alors je ne la montre jamais. Il est triste des fois a cause de cette cicatrice, alors je n'en parle jamais. Il a eu moins de chance lui, avec son oeil.
Mais il n'en parle pas non plus. C'est pour ça que je ne porte jamais de bikinis ou de vêtement qui montreraient mon dos.

Au final, d'apparence, je suis une jeune fille tout a fait normale., qui aime les couleurs sombre et les jolies tenues.
Caractère

L'esprit de la Lune
Je ne suis pas très bavarde. C'est le moins qu'on puisse dire. En fait, je n'arrive pas a me faire des amis. Je suis trop différentes. Et puis, je n'en vois pas vraiment l'intérêt. Du moins, je n'en voyais pas l'intérêt. On bougeais tout le temps avec Kai, on ne restait jamais au même endroit. Pourquoi aurais-je pris la peine de nouer des liens. "A quoi sers de s'attacher aux autres si c'est pour ensuite souffrir de leur absence ?". J'ai préféré ignorer tout ça. Kai me suffit. Et puis avec lui, pas besoin de parler. On se comprends. Un regard, une pensée et tout est dis. J'ai perdu l'habitude de beaucoup parler.
Mais je chante. Souvent. Cela me rapelle maman. J'ai une voie claire et cristalline. Et chanter me procure beaucoup de plaisir.

Je n'aime pas beaucoup le soleil. Je suis affaiblie en l'absence de la lune. Le revers de notre pouvoir a Kai et moi. Lui n'aime pas la nuit. Et puis le soleil n'est pas bon pour ma peau. Je sors rarement en plein jour sans une petite ombrelle.

J'aime la nature et le monde qui nous entoure. Je ne peux pas me promener sans prendre le temps de tout voir, tout regarder, tout sentir, tout écouter autour de moi. Ce qui fait que je suis toujours a la traine, toujours très lente. Hmm ... Non, ce n'est pas de la lenteur. J'aime simplement prendre mon temps. C'est important de prendre son temps. Je me rapelle d'une fois ou j'ai été trop pressée, je courrais sur la route qui longe la maison. Kai s'est mis a m'appellé, j'était passé trop vite et je n'avais même pas fait attention a un pauvre petit oisillon blessé, on l'a recueilli, soigné et il a pu repartir. Depuis ce jour, j'ai pris l'habitude de toujours faire attention a tout ce qui vis autour de moi.

Je ne suis pas quelqu'un de méchant mais je n'aime pas partager. Ce qui est a moi, est a moi. C'est Kai qui m'a appris cela. Lorsque que nous avons du vivre seuls, chaque petit morceau de pain comptaient. On a appris la valeur des choses. Ce qui est a nous, n'appartiens a personne d'autre.

Pour finir je dirais que j'ai souvent l'air froide et prétentieuse. En vérité, c'est que j'aime la tranquillité. Je suis quelqu'un de très calme et posée. Je ne veux pas gacher ça en liant des amitiés avec n'importe qui. Alors je joue mon rôle de reine des glaces. C'est comme ça que Kai m'apelle.

Il n'y a que lors de nos cambriolages que je deviens réellement dangereuse.

Ah, et je voue un amour inconditionnel a mon frère. Vous l'avez peut être déja remarqué, je parle tout le temps de lui. Il est le seul qui ait toujours été la. Et notre fraternité nous a permis de survivre dans les froides contrées Islandaise tout comme dans l'amérique moderne. Je suis prête a tout pour préserver on frère, y compris à tuer.

Histoire

La nuit en plein jour
Bonjour ! Je m'apelle Kria. Kria Sólmyr Valraven. Mon second prénom fait référence a l'éclipse de ma naisssance. J'ai un frère jumeau Kai, de qui je suis très proche. En fait, nan, je suis plus que proche. C'est pas facile a décrire. Mais on peut se parler par la pensée.
Nous venons d'Islande, vous savez ce pays, ou la glace du nord rencontre le feu des volcans. Nous vivions dans un petit village pas loin de Geysir. Le Langjökull était a environ trois heures de marche a travers les plaines et la Pjorsa coulait a quelque kilomètre en amont.
Le paysage était absolument magnifique, quoiqu'un peu désolé, mais nous n'avions toujorus connu que cela et ça nous suffisait.

Je suis née le 09 Mars 1997. Au début de l'après midi. Au moment de l'Eclipse solaire de cette année la. Oui, pile au moment ou la lune, la terre et le soleil étaient parfaitement alignées. Enfin, "nous" sommes nés a ce moment la. Kai est sorti en premier, je suis arrivée juste après. A l'hopital de Reykjavik, la capitale islandaise. Maman nous a souvent raconté cette histoire. Les médecins n'avaient jamais vu une telle chose.

L'accouchement allait être dificille, et maman ne pourrait pas accoucher chez elle comme sa mère avant elle et sa grand mère encore avant. Il fallait qu'elle se rende a la capitale, sans quoi il y aurait de graves complication. Elle a donc été emmené en urgence a la ville, qui se trouvait a une centaine de Kilometres. Et pourtant ... Rien, absolument rien ne se passa comme prévu.
L'accouchement s'est déclenché au moment ou l'éclipse a débutée. Maman était en salle de travail depuis des heures, attendant que les contractions se rapprochent pour nous donner naissance, elle qui souffrait le martyr de l'enfantement depuis tout ce temps senti la douleur s'atténuer jusqu'a presque disparaitre. Elle crut même avoir perdu ses enfant durant un court instant nous a t-elle dit par la suite. Mais c'est seulement au moment précis de l'éclipse que nous avons décidé de naitre. Kai d'abord. A peine le temps pour le médecin de le tendre a la sage femme que je pointais le bout de mon nez hors du ventre maternel. Ils n'avaient jamais vu un accouchement aussi rapide. Moins de 3 minutes pour sortir deux jumeaux. L'équipe médicale ne comprenait pas, ils avaient été appellé pour une naissance dificille de jumeaux, et nous étions sorti sans douleur, sans peine et sans aucune difficulté ! Nous avons poussé notre premier cri en même temps. L'éclipse se terminait tout juste. L'hopital nous a très vite surnommés "Les enfants de la lune et du soleil". Ils ne croyaient pas si bien dire.

De glace et de feu
Nous avons grandis normalement. Comme de vrais petits jumeaux. A la différence prés que nous arrivions a nous comprendre sans prononcer un mot. Quelque fois, j'arrivais même a entendre la voix de Kai dans ma tête. Maman n'a jamais su nous expliquer ce phénomène. Nous étions jumeaux, cette explication lui suffisait. Elle nous appellait "ses petits prodiges". Et moi, tant que je voyais un sourire sur le visage de maman, j'étais heureuse. Et j'avais Kai, je n'avais besoin de personne d'autre.

Mais j'ai une petite histoire a vous raconter :
Un après midi particulièrement rude, nous sommes allés au ruisseau qui couraient dans les champs adjacents a la maison. Je portais une simple petite veste et une petite robe bleu pâle. Le temps me parraissait doux bien que de la buée se formaient  devant ma bouche. Kai était emmitouflé dans un épais manteau polaire, une grosse écharpe autour du cou et un bonnet enfoncé jusqu'au oreilles.
Nous avions 11 ans aujourd'hui. Et je voulais profiter de mon anniversaire pour jouer dehors avec mon frère. Kai rouspetait mentalement après moi, mais je l'ignorais.

Nous arrivons enfin au bord du ruisseau. Je m'y agenouille et plonge ma main dans l'eau froide. Elle est limpide, on peux voir le fond couverts de cailloux et d'algues, des myriade de petits organismes y vivant. Elle est vive cette eau, elle court, entre les obstacles, pour continuer sa course jusqu'a la rivière Pjorsa, puis jusqu'a la mer, la bas, loin, beaucoup plus loin, par dela les plaines fertiles mais désertes, de l'autre coté des grandes falaises. L'eau est glacée même. Je vois les gouttelettes se cristalliser entre mes doigts. Moitié étonnée, moitié effrayée, je me retourne vers Kai.

"- Kai ... L'eau s'est gelée dans ma main !? C'est normal ?.
- Arrête de dire n'importe quoi Kria. Soit l'eau est gelée, soit elle ne l'est pas, tu le sais.
- Ah oui ? Et ça alors ??"


Je plaque alors ma main contre la joue de mon frère. Un froid intense me traverse, c'est comme si ... Comme si je me retrouvais glacée a l'intérieur et ma main semble bleuir un court instant, tandis que je vois une couche de glace s'étendre sur la joue et pénétrer dans l'oeil de mon frère. Il se mets a hurler de douleur. Je retire précipitamment ma main. Dans sa souffrance, a moitié aveugle, Kai me repousse violemment d'un coup du plat de la main dans le dos. Aussitot je sens une chaleurs intense me bruler le dos et je tombe en hurlant moi aussi, le dos dévoré par une brulure apparemment surgie de nulle part.
Je ne me souviens pas comment on est rentré a la maison. Je crois que je me suis évanouïe sous la douleur. Je crois que c'est Kai qui m'a portée. Malgré sa propre blessure.

C'est ainsi que nous avons découvert nos pouvoirs ... Chacun de nous a marqué l'autre pour toujours. Cela aurait pu nous éloigner, mais ça nous a rapproché. Et grace a ça, nous avons pu tout surmonter et apprivoiser ses nouveaux pouvoirs.

La justice est aveugle
Nous avions découvert nos pouvoirs et apprenions a les utiliser, a les controler. Kai pouvait générer de la chaleur avec sa main, moi je pouvais générer du froid. Mais c'était tout. Nous ne pouvions pas créer de la glace ou du feu directement de nos mains. Nous avions gardé le secret sur ses pouvoirs, maman n'allait pas très bien depuis quelque mois. Inutile de l'inquiéter avait dis Kai. Déja le jour ou nous nous sommes blessés, elle était totalement paniquée, hurlant a tout le monde d'aller chercher un médecin pour ses enfants.
Je crois que c'est ce jour a que son coeur a commencé a être malade. Et nous voir chaque jours avec nos sequelles n'as pas du l'aider. Pauvre maman. Si seulement elle comprenait que rien n'est de sa faute.

Elle a toujours été comme ça maman. Nous n'étions que nous trois. Nous etions tout pour elle. Elle passait des heures a nous raconter des histoires, a nous bercer, a nous faire sourire. Kai et moi n'avons jamais manqué de rien. C'est vrai que nous n'étions pas très riche, mais nous avions maman. Et pour rien au monde je n'aurais voulu autre chose.
Je me souviens d'une fois ou maman est tombée malade. Elle toussais beaucoup et n'avais pas réussie a se lever ce matin la. Kai et moi avons été tellement inquiets que toute la journée nous avons été a son chevet, en nous relayant pour tenir la maison propre et  faire les petit travaux domestiques. Nous avions passé l'apres midi dans le jardin potager a s'occuper des légumes, qui constituaient l'essentiel de notre alimentation. Quand nous sommes rentrés, maman s'était levé, malgré sa fatigue et avait cuisiné pour nous. Un repas incroyable. Jamais encore je n'avais vu maman faire de si beaux plats. Le seytt rúgbrauð et le harðfiskur habituels étaient accompagnés de sviðasulta et de saltkjöt. Il y avais même du hakarl et des flatkökkur. On aurait u crois que maman avait fait un Þorramatur rien que pour nous.
Et les desserts ... Tout ses desserts ... Du skyr, des pönnukökur, des kleinur et quantités de petits gateaux.
Maman avait du passer l'après midi dans la cuisine pour nous préparer ce festin. Je me suis jeté dans ses bras avant de manger de bon coeur ce repas. Maman nous regardait mais ne mangeais presque pas. Elle se sentais encore un peu malade pour manger beaucoup. Aaah ... Si seulement a ce moment la nous avions su ...

Nous grandissions et plus nous grandissions, plus nos pouvoirs évoluaient. Kai avait découvert qu'il pouvait manipuler le feu. Pour peu qu'il soit déja allumé, je le voyais faire enfler et rétrécir les flammes dans la cheminée, admirative. Un après midi, il m'a pris la main et m'a emmené en foret. L'hiver était encore très présent. Il m'a conduite jusqu'a de vieux arbres sur lesquels pendaient des stalactites.
*Regarde les. Essaies de le faire tomber. Non ! Sans les toucher *
Sa voix résonnait dans ma tête. Je reposais le cailloux que je m'appretais a lancé dessus et lui répondis :
*Comment veux tu que je fasse ça ? Je ne peux pas !*
*Concentres toi, ça viendra tout seul. Si je peux le faire avec le feu, tu peux le faire avec la glace !*


J'ai tendu la main et me suis concentré. Très fort. J'ai senti le froid caractéristique de mon pouvoir, ma main est devenue bleue et les stalactites ont vibrées avant de se briser en mille morceaux.
Kai et moi venions de découvrir que nos pouvoirs étaient bien plus puissants qu'on aurait pu l'imaginer. Les jours, les semaines, les mois qui suivirent furent consacrés au perfectionnement de ses nouvelles capacités. Je parvenais maintenant a faire décrire des figures aux stalactites avant qu'elle ne se brisent. A certain moment j'arrivais même a geler l'eau contenue dans l'air pour faire de la glace. Mais cela m'épuisait encore beaucoup.

Ce soir la, au diner, maman s'est levée pour débarrasser la table et nous l'avons vu s'effondrer sur le sol. J'ai hurlé, ne sachant que faire. Kai a tout de suite réagis et appellé les urgences. Et maman est partie a l'hopital. Nous n'avons pas eu le temps de la voir tout de suite. J'ai passé la nuit dans les bras de Kai, blottie contre lui dans cette salle d'attente d'hopital. Lorsque le médecin est enfin venu nous voir, il nous a annoncé que maman était très malade, son coeur était très abimé. Il nous appris qu'elle n'avais pas suivi son traitement. Un traitement qui lui a été prescrit il y a deux ans.

Kai et moi nous sommes regardés. Pas besoin de mots pour comprendre. Nous n'avions que 13 ans, mais nous savions. Maman s'était privé de médicament pour nous permettre d'avoir a manger tous les jours. Elle nous elevait seule. Notre père l'ayant abandonné avant notre naissance. Nous ne savions rien de lui, ni meme son prénom, et cela ne nous avais jamais manqué. Et maman ... Maman nous a toujours fait passé avant elle. Pretextant ne pas avoir faim pour que nous ayons un peu plus. La vie était dure, mais l'amour de notre famille nous suffisait. Et aujourd'hui ... Aujourd'hui maman était malade. Très malade ...

Les jours qui suivirent, je restait au chevet de maman. Je vis très peu Kai. Je ne savais pas ce qu'il faisait. J'ai pensé qu'il voulait être un peu seul. Ce fut la première et la dernière fois, la seule fois ou nous sommes resté séparés aussi longtemps.
Lorsqu'il est revenu, il m'a demandé de venir avec lui. Nous avons embrassé maman et je l'ai suivie. Il m'a expliqué qu'il avait trouvé la solution pour sauver maman. Elle avait besoin d'un traitement très cher et d'une greffe. Alors, comme nous n'avions pas l'argent, nous allions le voler.
C'est ainsi que nous avons commencé a visiter toutes les maisons des alentours. Chaque fois que nous trouvions une maison prometteuse, je frigorifiais les occupants et Kai faisait fondre les systeme d'alarme et les coffres. A nous deux nous avons dépouillé les trois quarts de la ville. Pour sauver maman, rien ne nous arrêterais. Nous ne nous faisions jamais prendre. Nous avions en effet découvert qu'en mélangeant nos pouvoir, la rencontre du feu et de la glace créait assez de vapeur pour nous permettre de fuir. Pendant presque un an nous avons écumé la ville et la région.

Nous revenions tous les jours voir maman. Mais son état empirait et nous n'avions pas encore réunis la somme complète. Maman avait été plongée dans un coma artificiel, mais elle était en tête de la liste d'attente, pour une transplantation. Dans deux jours nous aurions réunis l'argent.
Le jour J, nous sommes revenus voir le médecin. Et celui ci nous appris que le coeur ne revenais pas a maman. Un riche américain avait pu payer l'opération a sa femme. Ils ne pouvaient plus attendre, du coup, maman était passée seconde sur la liste d'attente.
Mais hélas ... Elle ne pu tenir jusque la ... Maman mourut dans la soirée.

Les enfants de la lune et du soleil étaient désormais orphelins.

De vengeance en décadence
Suite au décès de maman, nous sommes resté quelques jours enfermé a la maison.  Nous ne savions plus quoi faire. Nous étions comme abasourdi. Nous l'avons enterrée dans le jardin, a coté de cette maison qu'elle a tant aimé. Ce sont la des souvenirs encore très douloureux que je n'aime pas ressassé ... Mais il fallait bien en parler pour que vous compreniez comment nous sommes devenus des voleurs.
Quant a nous, justement, nous avons quitté le pays. Le médecin avait fait le rapprochement entre les vols et l'argent que nous avions réunis et les autorités étaient a notre recherche.
*On part en amérique* La décision était sans appel. Je suivrais Kai. Jusqu'au bout du monde. Il est tout ce qu'il me reste.

Les années en amérique furent simple. Nous étions des clandestins. Nous vivions dans des squat, jamais plus de 3 jours au même endroit. Nous arrivions en ville, choisissions une cible et passions a l'acte. Un cambriolage par ville, deux dans le pire des cas.
Bijouterie, bureau de change, preteur sur gage. partout ou il y avais assez d'argent. Nous n'avions que 14 ans mais nous étions déja recherché par les forces de polices américaines.

Nous avions commencé a voler pour sauver notre mère, mais l'amérique nous en avais privé. Elle devait le payer. Nous voleront l'amérique, par vengeance, par plaisir, par désir de destruction ou juste par envie.

Ce n'est que deux ans plus tard que nous avons décidé de passer a la vitesse supérieure : Les banques. Je maitrisais assez la glace pour pouvoir geler une salle entière. Kai n'avait plus qu'a s'occuper du coffre. Son pouvoir aussi s'était amplifié, il parvenais a faire fondre l'acier le plus résistant. Tout était parfaitement reglé. J'entrais en repérage. Puis, une fois certaine je m'agenouillais au sol et lançais une vague de glace sur tout la pièce. Les personne touchées n'étaient pas réellement congelées, mais atteignaient une température corporelle tellement basse qu'elles entraient dans une sorte d'hibernation. Ensuite, Kai entrait a son tour, faisait bruler les caméra et fondre la porte blindée. Nous prenions de l'argent, jamais plus que ce que nous pouvions porter et nous repartions l'air de rien, dans un nuage de vapeur pour être certain de ne pas montrer nos visages.

Nous avons cambriolé une dizaine de banque comme ça. Sans jamais nous faire prendre. Nous accumulions les dollars, sans savoir quoi en faire. Nous restions que tous les deux. Aucune attache, c'était trop risqué.

L'année de nos 17 ans, cependant, les choses ne se passèrent pas comme prévu. Nous venions de faire notre plus gros casse. Exécution parfaite. Personne ne nous avait vu, et nous étions rentré au squat totalement insouciants.

Dans la soirée, la porte du squat vole en éclat. Je ne comprends pas ce qu'il se passe. Je vois des hommes armés entrer dans le squat en hurlant. Kai et moi sommes debout, au milieu de la pièce.  5 hommes autour de nous. Je regarde Kai, j'entends sa voix.
*Comment ils nous ont retrouvés ? C'est impossible ... Il faut faire quelque chose !*
*On ne peut rien faire, ils sont armés. Kai, calme toi. On va s'en sortir. Des que je te le dis, mets toi en sécurité, je vais tenter de les geler.*

Je vois Kai acquiescer legerement. Je commence alors a me baisser pour toucher le sol quand l'un des hommes pointe son arme sur moi et menace de me tirer dessus.

Tout s'est alors enchainé très vite. J'ai juste entendu un cliquetis et une énorme boule de feu a touché les hommes de plein fouet. Kai venais de me sauver la vie. S'il n'avais pas fait ça, j'aurais surement été abattue.
Kai est la devant moi, menaçant les quatre hommes a terre de son briquet, faisant tournoyer des flammes autour de lui. Quatre hommes ? Ou est le cinquième ?
Un léger bruit se fait entendre et l'homme sors, revolver en avant de derrière le fauteuil ou il avait pu se réfugier a temps. Kai se prépare a attaquer.

"- NE TIREZ PAS ! ON SE RENDS ! ON SE RENDS !".

J'ai hurlé. Sans réfléchir. Je tombe a genou, les yeux mouillés de larmes.
*Kai, ne fait pas ça, s'il te plait. Je n'ai plus que toi ... Seulement toi. Ne fait pas ça ... Kai ... Rends toi ... Reste avec moi ... Je t'en prie ...*

Je vois Kai serrer les dents puis faire disparaitre les flammes et tomber a genou a coté de moi. Deux des hommes a terre se relevent et nous menottent, avant de nous emmener au poste de police.

Quelques heures plus tard, nous avons su toute l'histoire. Nous avions choisis un squat connu pour abriter des drogués notoires et des revendeurs. La police devait y faire une déscente ce soir la. Nous étions simplement au mauvais endroit, au mauvais moment ... Trop occupés a organisés nos vols, nous avons oubliés de protéger notre squat ...
L'équipe de police aura quant a elle eu la chance d'arrêter les deux cambrioleurs insaisissables. Et de récupérer un butin de plusieurs millions de dollars.
L'un des hommes que Kai a attaqué est mort sur le coup. Le second a succombé a ses blessures quelques heures plus tard.

C'est un mal pour un bien. C'est a cause de ça que nous avons été jugés trop dangereux pour être envoyés en prison. La Pension Shikido nous attends, c'est la haut que nous purgerons notre peine. Mais au moins, nous ne seront pas séparés, Kai et moi.



Derrière l'écran

Ton prénom ou pseudo : Kria.
Ton âge : 16 ans
Comment as-tu découvert le forum ? : Par hasard
Votre présence sur le forum ? : Un peu chaque jours.
Code du règlement ? : Validey par la Dirlo ~

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH' et modifiée par Elyana de Shikido !


Dernière édition par Kria Valraven le Ven 13 Fév - 19:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akumu Yume
avatar
Féminin Messages : 233
Date d'inscription : 12/09/2013
Localisation : Dans mon bureau ou en arêne
Humeur : Euh... Fracassante ?
Age : 31
Emploi/loisirs : Travailler, frapper, manger...
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Voleuse au regard de glace. ~ Terminé ~ Jeu 12 Fév - 21:22

Bienvenu à Shikido !*va devoir se répéter pour la soeur, n'aime pas se répéter, mais bon, faut bien le faire hein, sinon c'est pas juste!*
Comme ton frangin, j'accepte ton pouvoir même si je n'ai pas tout compris... Tu dis que dans le futur tu pourras utiliser l'eau pour ton pouvoir mais déjà dans la description tu dis que ut l'utilise. Tu peux m'expliquer ? Parce que ce passage m'a légèrement... Embrouillée on va dire !
Heureuse d'accueillir une troisième voleuse, C'est Wayuki qui va être contente de voir une fille dans sa classe !

Une fois de plus comme ton frangin, je vais m'occuper de ta fiche, n'hésite pas à me prévenir lorsqu'elle sera fini ou en cas de problème et bon courage pour celle ci !
En espérant que ut t'amuseras bien avec nous.

______________________




Smiiiiile:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Voleuse au regard de glace. ~ Terminé ~ Jeu 12 Fév - 21:29

Hanw ! merci !
EN fait, c'est simple. A l'heure actuelle je ne peux que maîtriser la glace. Je me sers de l'eau pour créer de la glace, mais je n'ai aucun pouvoir sur l'eau en elle même.
A un haut niveau de maîtrise, je pense que je pourrais maîtriser l'eau sans avoir besoin de la changer an glace avant. (parce que c'est toujours plus simple de contrôler un élément stable qu'un élément instable !) Mais comme la maîtrise de l'eau est très ... "super puissante" (puis ça implique un certain contrôle du sang, le corps humains est constitué a 70% d'eau), je préfère me contenter de la glace pour le moment, mais je trouvais judicieux de faire cette petite précision, si jamais je deviens réellement puissantes grâce aux cours.
Merci encore en tout cas.
*retourne a sa fiche*
Revenir en haut Aller en bas
Nicos San
avatar
Masculin Messages : 154
Date d'inscription : 08/11/2014
Localisation : Dans mes pensée.
Humeur : Triste, problème ?
Age : 21
Emploi/loisirs : jeux video / lire / ordinateur
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Voleuse au regard de glace. ~ Terminé ~ Jeu 12 Fév - 22:01

Bienvenue et bonne chance dans notre forum et au plaisir de RP avec toi :3

______________________
" />
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.skyrock.com/m/profile/visites.php
Invité
Invité
avatar
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Voleuse au regard de glace. ~ Terminé ~ Ven 13 Fév - 18:10

Et voila, fiche terminée ! *w*
Merci Nicos.
Revenir en haut Aller en bas
Nicos San
avatar
Masculin Messages : 154
Date d'inscription : 08/11/2014
Localisation : Dans mes pensée.
Humeur : Triste, problème ?
Age : 21
Emploi/loisirs : jeux video / lire / ordinateur
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Voleuse au regard de glace. ~ Terminé ~ Ven 13 Fév - 18:19

(Y) Very Happy

______________________
" />
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.skyrock.com/m/profile/visites.php
Shin Yukei
avatar
Masculin Messages : 53
Date d'inscription : 28/11/2014
Localisation : Prêt d'un endroit aquatique
Humeur : Neutre
Age : 19
Emploi/loisirs : Victime
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Voleuse au regard de glace. ~ Terminé ~ Ven 13 Fév - 20:02

Bon, je viens vous valider sur mon autre compte ! Toi et ton frère vous pouvez dorénavant RP. Si vous voulez je peux sortir Wayuki pour vous accueillir puisque vous serez dans la même classe, mais pensez tout de même à faire une demande au cas où, car je risque de m'absenter prochainement et je ne voudrai pas vous bloquer !

Je vous met votre rang et votre couleur... Amusez bien parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Voleuse au regard de glace. ~ Terminé ~ Ven 13 Fév - 20:05

Merci beaucoup ! Hate de commencer !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Voleuse au regard de glace. ~ Terminé ~

Revenir en haut Aller en bas
 

Voleuse au regard de glace. ~ Terminé ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ► Hayato Raito. Un nouveau contrôleur de glace. [ Terminé ]
» Nymphe au regard de glace
» Une glace à l'ombre [Pv Hide, Hentaï, Terminé]
» [RP][Ile des cabanes] Le forgeron, la voleuse et l'opportuniste
» Glace ou Sorbet? Caïmassëa, apprentie Glaçon. [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pension Shikido :: Papiers administratifs :: ✄Présentations :: ✕Présentations Abandonnées-