AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Un pensionnat dans une prison... Une nouvelle directrice psychopathe...
 

Partagez | .
 

 Une rencontre en hauteur. [PV Roméo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cynthia Darkside
avatar
Féminin Messages : 32
Date d'inscription : 20/10/2014
Localisation : Soit la salle de musique ou ma chambre
Humeur : Quotidiennement neutre
Age : 20
Emploi/loisirs : Le violon et la lecture
Feuille de personnage:
MessageSujet: Une rencontre en hauteur. [PV Roméo] Lun 20 Oct - 18:47




A meeting in the sky ...

 Avec Roméo Luccia... 



Une journée de plus s'achève, elles me paraissent toujours aussi longues et ennuyantes. De toute manière je pense que ce n'est pas très amusant d'être paraplégique, on ne peut pas courir ou faire des choses stupides et dangereuses qui amusent pourtant tout le monde. Tellement d'insouciance chez ces personnes qui se tiennent encore debout... C'est bien uniquement les handicapés qui se rendent compte de l'importance des membres, mais toujours trop tard. C'est vraiment déprimant, oui c'est exactement ça, cet endroit est déprimant... Pourquoi ? Absolument tout me rappel sans arrêt que je suis paraplégique ! Mon casier est à ma hauteur, il y'a des ascenseurs et à chaque repas à la cantine la cuisinière me regarde avec des yeux remplis de compassion ! Et je ne parle même pas des regards méprisant de tous les autres abrutis vivent ici ! Enfin bref, là je suis loin de tout, je vais finir par croire que le toit est mon seul ami. Je me sens tout de suite moins faible en hauteur...

- Si simplement j'étais un oiseau... La vie serait tellement plus simple hors de ce fauteuil !

De plus, la vue est vraiment belle d'ici... J'adore la brise qui frôle mon corps, c'est tellement agréable, j'en frissonne à chaque fois. J'aurai du prendre un livre pour passer le temps, surtout que celui que je lis dernièrement est plutôt bien, de toute manière tout ce qui est fantastique est bien pour moi, enfin bon...  C'est ça la vie, elle nous donne toujours des leçons même si je trouve la mienne bien violente qui laisse à jamais un arrière goût amer...









codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romeo Luccia
avatar
Masculin Messages : 51
Date d'inscription : 13/10/2014
Localisation : Le toit.
Humeur : aérienne ~~~~
Emploi/loisirs : Etudiant | aime faire s'envoler des trucs.
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Une rencontre en hauteur. [PV Roméo] Mar 21 Oct - 9:54


Une rencontre en hauteur

Cynthia & Romeo


Je ne connaissais pas vraiment les alentours. Un sentiment étrange m'envahissait : comme si je voulais me sentir bien, alors qu'au fond de moi, j'étais frustré. Vraiment étrange. J'eus alors l'envie d'aller me rafraîchir les idées, dans un endroit calme et haut placé. Le genre de lieu qui me rappelle que même en prison, il y a encore tout un petit monde à explorer, de personnalités à découvrir. Le genre de lieu ou je me sens proche du ciel, des nuages, ou je peux sentir le vent contre ma peau. Le genre de lieu ou tout me paraît sublime et prospère... Le toit. Dés mes premiers jours ici, je ne pouvais m'empêcher d'y faire un tour au moins chaque soir après les cours. Entendre le chant des oiseaux, sentir l'air frais de l'automne passer dans mes cheveux. Tout simplement. Juste ça. C'était suffisant pour m'apaiser.

Je m'engageais alors dans les escaliers menant à cette fameuse porte, qui donnait sur mon endroit favoris. Après avoir ouverte cette dernière, je pus constater qu'il n'y avait qu'une légère brise, balayant doucement les quelques feuilles mortes sur le sol. A l'instant ou je mit à marcher en direction du bord, le vent se mit à souffler plus fort, et fit voler mes cheveux blonds. Cette sensation m'arracha un sourire malicieux. Je m'aperçus alors que je n'étais pas seul. Une jeune fille s'était elle aussi posée pour admirer le panorama, énième avantage qu'offraient les lieux en hauteur. Je m'approchais alors d'elle normalement, presque porté par le vent qui semblait me suivre.

Le paysage attira premièrement mon attention, puis je centrais cette dernière sur le visage de l'infirme tout près de moi. Car, oui, je ne l'avais pas remarqué en arrivant, mais elle était bien sur un fauteuil roulant. Qu'elle importance ? C'était simplement un détail quelconque. J'ai toujours préféré m'attarder sur la mentalité des gens plutôt que sur leur physique. Tout comme le vent. On ne peut pas le voir. On peut simplement sentir toutes les facettes de son caractère : sa froideur, sa chaleur, sa vitesse... Je pense qu'il faut prendre les gens de la même manière. Bref, je décidais de parler à la demoiselle.

-Bonsoir..


Je ne savais pas vraiment quoi lui dire sur le moment. Je manquais d'imagination. Je me mis donc simplement à agir. En effet, suite à mon arrivée le vent avait aussitôt changé de comportement ; ce qui n'arrangeais peut être pas mon interlocutrice et moi même, un peu secoué.

Je fermais les yeux et me concentrais une poignée de secondes. La brise fut alors de retour, embrassant mon visage et mon souffle chaud.

-Est-ce que le vent te convient ?

Maintenant que j'y pense, cette question était étrange, peu commune. Moi-même, je me comprenais, mais, est-ce qu'elle avait bien compris de quoi je parlais ? Pas sur.

-Moi, je préfère lorsqu'il est assez violent, ça donne l'impression de pouvoir s'envoler.

Admettais-je sur un ton aussi léger que l'air ambiant. Elle devais me trouver spécial... De parler ainsi à une pure inconnue aussi naturellement qu'à une proche amie de toujours.


Fiche de liens (c) Miss Yellow

______________________
merci Kumi pour cette sign. qui rox du poney !


Dernière édition par Romeo Luccia le Mar 21 Oct - 15:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia Darkside
avatar
Féminin Messages : 32
Date d'inscription : 20/10/2014
Localisation : Soit la salle de musique ou ma chambre
Humeur : Quotidiennement neutre
Age : 20
Emploi/loisirs : Le violon et la lecture
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Une rencontre en hauteur. [PV Roméo] Mar 21 Oct - 13:11




A strange bird...

 Avec Roméo Luccia... 



Alors que je me crois enfin éloigné de la vie réelle, la porte menant ici se met à grincer pour l'avertir d'une futur approche d'un inconnu probablement, puisque je ne connais encore personne. Je ne vois même pas l'intérêt détourner la tête pour savoir à quel phénomène je vais avoir le droit. J'espère juste que ce n'est pas un ou une abruti qui va me juger et se croire supérieur à moi parce que je suis handicapée, sinon je risque de m'occuper comme il se doit de cette personne et je doute que la directrice sera contente de mon action. Bref, je préfère tendre quand même l'oreille, puisque n'entend déjà le bruit lent de ses pas, cette personne n'est pas pressée... J'espère que je l'intimider pas. De toute manière je ne compte rien faire si il ou elle ne me pose pas de problème. Après tout, je ne suis pas méchante ou violente sans aucune raison.

D'ailleurs en parlant de violence... C'est moi où le vent vient de se faire bien plus fort d'un coup ? Mes cheveux volent en arrière même si ils ne sont pas bien long et je suis oblige de fermer les yeux, avec ma poisse légendaire ça ne m'étonnerai pas que je me prenne un truc dans l'oeil ! Inconsciemment je serre légèrement les accoudoirs de mon fauteuil, le vent faisant frissonner mes bras frêle et pâles. Mais une voix ne tarde pas à briser le doux bruit produit par le vent frais.


- Bonsoir...
- Bonsoir.


C'est une voix d'homme, j'en met ma main à couper. Je tourne donc seulement mon regard vers lui, en étant obligée de regarder vers le haut forcément et croise accidentellement le sien, ce qui me fait immédiatement détourner le regard en fronçant les sourcils, me reprenant le vent en pleine face. Je grimace légèrement, appréciant moins ce vent que la brise précédente, mais peu à peu, à mon plus grand étonnement, le vent se calme et redevient cette brise légère tant appréciée. Je cligne des yeux, cherchant à comprendre un tel changement climatique.

- Est-ce que le vent te convient ? Moi, je préfère lorsqu'il est assez violent, ça donne l'impression de pouvoir s'envoler.

Si le vent me convient ? C'est vraie qu'il a rapidement changé dès son arrivée... Puis étrangement il avait changé juste avant qu'il ne me pose cette question. Serait ce possible que ça soit lui qui ait...? Non, c'est impossible, l'air ainsi que le vent sont naturels, on ne peut pas les contrôler. Ça me parait totalement improbable... Bon, ce n'est pas le moment de me prendre la tête. Je soupire puis tourne la tête vers l'inconnu. Il m'a parlé normalement d'ailleurs, comme si il me connaissait. Est ce que pour une fois je suis tombée sur quelqu'un qui ne juge pas par l'apparence ou un handicap ?

- Oui, merci. Personnellement je préfère les brises, mais il est vraie que les vents violent permettent une sensation plus forte... Mais malheureusement seulement les oiseaux peuvent voler. Sinon, je peux savoir qui tu es ? Moi je me nomme Cynthia Darkside, de la classe des agresseurs.








codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romeo Luccia
avatar
Masculin Messages : 51
Date d'inscription : 13/10/2014
Localisation : Le toit.
Humeur : aérienne ~~~~
Emploi/loisirs : Etudiant | aime faire s'envoler des trucs.
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Une rencontre en hauteur. [PV Roméo] Mar 21 Oct - 16:04


Une rencontre en hauteur

Cynthia & Romeo


Dans le ciel, un duo ce qui me semblait être des hirondelles se poursuivaient, volant aléatoirement tantôt au dessus des nuages, tantôt à la cime des arbres. Pouvoir faire de même, virevolter librement ou bon me semble dans une immensité bleue devrait sans aucun doute procurer une sensation jouissive, bien plus que le fait d'être traversé par une simple bourrasque de temps à autre... Je me demande si dans cette prison il y a quelqu'un capable de faire ce genre de chose. Moi même, j'avais déjà essayé avec mon pouvoir, étant enfant, mais le vent n'avait fait que rendre ma chute moins douloureuse l'amortissant, contrairement à mes attentes de "planer un peu". En parlant de pouvoir, quel pouvait bien être celui de la jeune fille à côté de moi ? Elle était mystérieuse, ce qui attirait mon attention. Par le simple "Bonsoir" en guise de réponse tout à l'heure, elle avait réussit à éveiller ma curiosité. Je l'écoutait par ailleurs répondre à ma question précédente :

- Oui, merci. Personnellement je préfère les brises, mais il est vraie que les vents violent permettent une sensation plus forte... Mais malheureusement seulement les oiseaux peuvent voler...
J'hochais amicalement la tête pendant qu'elle continuait à parler. Alors comme ça, elle aussi serait envieuse en regardant les oiseaux agiter gaiement leurs ailes ?
Sinon, je peux savoir qui tu es ? Moi je me nomme Cynthia Darkside, de la classe des agresseurs.

Je lui adressais un léger sourire s'accordant plutôt bien avec mon regard rêveur, avant de lui répondre sur un ton posé.

-Romeo Luccia, de la classe des assassins.


Mon sourire disparut. Prononcer ces mots me provoquaient toujours un pincement au cœur. Je n'aimais pas du tout avoir une identité d'assassin ; je n'arrivais pas à en être fier... Et heureusement. Aucun être humain ne devrait se vanter d'avoir ôté la vie à quelqu'un. Pourtant je suis certains que dans ce pensionnat si spécial, il y a des personnes comme ça. Il faut que je m'habitue aux psychopathes, aux tueurs, aux fous... Je vis avec eux après tout.
Cette pensée m'arracha un soupir suivit d'un sourire jaune. Ça ne m'enchantait pas du tout, mais je n'avais pas le choix. Pressé de penser à autre chose, je continuais la conversation sur un autre sujet.

-Je me demandais... Tu dois savoir que tout le monde ici a un pouvoir. C'est quoi le tient ? Tu peux me faire une démonstration ?


Je disais ça sans vraiment réfléchir, mais je regrettais un peu ma dernière question... J'aurais peut être mieux fait d'attendre qu'elle réponde à la première avant. Je la dévisagea avec un regard insistant, impatient de découvrir de quoi elle était capable.


Fiche de liens (c) Miss Yellow

______________________
merci Kumi pour cette sign. qui rox du poney !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia Darkside
avatar
Féminin Messages : 32
Date d'inscription : 20/10/2014
Localisation : Soit la salle de musique ou ma chambre
Humeur : Quotidiennement neutre
Age : 20
Emploi/loisirs : Le violon et la lecture
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Une rencontre en hauteur. [PV Roméo] Mar 21 Oct - 17:54




My power cut my wings...

 Avec Roméo Luccia... 



Je remarque enfin la présence du couple d'oiseaux que lui avait déjà aperçu avant moi, d'un coté je disais plus l'horizon que les volatiles, et même si j'en voyais je préfère observer les petites créatures comme les moineaux et les rouges-gorges. Bon, j'avoue que les carnassiers restent admirables à mes yeux... Les corbeaux, vautours, aigles... Je trouve ça tellement magnifique et gracieux. Je m'y connais en oiseaux, je lisais beaucoup de livre à leur sujet, j'ai toujours adoré ça.

- Romeo Luccia, de la classe des assassins.
- Un assassin...? Tu n'en as pas du tout l'air.


C'est la vérité non ? Il a l'air plutôt doux et gentil, je ne le vois pas avec du sang sur les mains. Je suis même sûre qu'avec mes agressions j'ai fais couler plus de sang que lui. Une chose est sûre, il ne m'effraie pas, personne jusqu'ici n'ait parvenu à m'intimider. Je ne dis pas que je suis plus dangereuses que tout ceux qui vivent ici, sûrement pas... Je sais bien que dans la classe des sanguinaires il y a bien des gosses capables de me tuer avec leur pouvoir et un plaisir malsain.

Mais je n'ai pas peur, car de toute manière on meurt tous un jour et j'ai déjà failli périr sous les répercussions de mon pouvoir, mais avec la chance que j'ai eu, je n'ai perdu que mes jambes et non ma vie... Même si parfois je me demande si je n'aurai pas préféré le contraire... En tout cas, vu sa réaction sous ses propres paroles, ça n'a pas l'air de lui plaire comme titre, de toute manière je pense que je n'aimerai pas non plus, même si je l'avoue j'assume totalement mon titre et je ne regrette rien, ces personnes méritaient ça.


- Je me demandais... Tu dois savoir que tout le monde ici a un pouvoir. C'est quoi le tient ? Tu peux me faire une démonstration ?

Ah... Ça j'aurai préféré qu'il ne me le demande pas. Même si c'est grâce à mon pouvoir que je me suis vengée, c'est aussi lui qui m'a pris mes jambes ! En plus, si je fais une démonstration, j'ai peur qu'autre chose dans mon système nerveux ne lâche. Je dois faire très attention avec ça, je ne veux pas finir comme un légume moi, paraplégique c'est déjà assez dur comme ça. Je serre les dents et tourne la tête tout en la baissant pour regarder mes jambes, ayant comme des nausées. À cause de ça je ressens comme du dégoût envers... Roméo c'est ça ? Mais j'ai mes raisons, lui il se tient debout et à mon avis son pouvoir ne l'handicap pas ! Foutue jalousie, tu me pourriras la vie longtemps comme ça ?

- Mauvaise idée pour la démonstration... Sinon il me permet de faire des actions physique sur quelqu'un rien quand y pensant très fort. En gros je pourrai t'étrangler sans même bouger le petit doigt.








codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romeo Luccia
avatar
Masculin Messages : 51
Date d'inscription : 13/10/2014
Localisation : Le toit.
Humeur : aérienne ~~~~
Emploi/loisirs : Etudiant | aime faire s'envoler des trucs.
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Une rencontre en hauteur. [PV Roméo] Mar 21 Oct - 20:07


Une rencontre en hauteur

Cynthia & Romeo




Décidément, j'étais vraiment trop curieux. Nombreux sont les proches qui m'on toujours cru désintéressé de tout lorsque j'étais encore en Italie. J'avais une attitude je-men-foutiste alors qu'en réalité, je me posais des questions en permanence. Le regard sévère de mon père m'obligeait simplement à les garder pour moi. Et pour les résoudre, ces questions, j'observais tout. L'expression des gens sur leur visages, leur attitudes, leur humeur... Il y avait un nombre incalculable de choses que je ne comprenais pas étant jeune, que je n'osais pas comprendre. "Pourquoi papa tue des gens ? Pourquoi vous m'aimez pas ? Pourquoi, pourquoi..."
Je m'en souviens... Toutes ces questions horribles qui sortaient de ma bouche encore pure et innocente. Mon père haïssait ma curiosité. C'est la raison pour laquelle j'avais appris à me taire ; et aujourd'hui je comprends qu'il soit préférable de rester silencieux. Certaines questions blessent les gens. Ce sont des questions auxquelles ils n'aiment pas répondre, qui leur rappellent des choses désagréables.

Hé bien aujourd'hui, j'aurai mieux fait d'écouter le conseil de mon paternel: L'atmosphère s'était refroidie à l'instant même ou j'avais prononcés ces mots, suivis d'un point d’interrogation. La jeune fille avait instantanément dévier son regard sur ses jambes immobilisées. Et bien que son visage était dissimulé en partie par ses cheveux, je pouvais deviner un certain malaise dans son comportement. Cynthia devait souffrir... Mais d'une certaine façon, elle me donnait l'envie d'être comme elle. L'envie d'endurer tout ses maux avec elle, de pouvoir lui dire : "tu n'es pas seule". Avant, je pensais que les handicapés n'étaient pas beaux à voir. Mais en fin de compte, je me trompais.
Ils ont tout le mérite du monde ! Chaque jours ils souffrent en silence, supportent le regard blasphémateur de chaque personnes qu'ils croisent... Leur patience est tout simplement inégalable. Ils sont ,bien au contraire,vraiment magnifiques. Cette douce réflexion me mena à adopter un regard compatissant envers la jeune fille. J'eus la soudaine envie de la complimenter, de lui dire à quel point elle était forte de pouvoir supporter son handicap au quotidien. Ce seul acte méritait au moins toutes les médailles de la terre...

- Mauvaise idée pour la démonstration... Sinon il me permet de faire des actions physique sur quelqu'un rien quand y pensant très fort. En gros je pourrai t'étrangler sans même bouger le petit doigt.

Je hochais la tête, une fois plus. Il s'agissait d'un puissant don qu'elle avait la. Assez puissant visiblement pour qu'elle se retrouve ici. Si nous venions à nous battre -chose fort improbable- elle me vaincrai certainement à plate couture en moins de cinq minutes.

-Tu es vraiment forte.

Je ne parlais déjà plus de son pouvoir.

-Je veux dire... Mentalement.

J'illustrait mes paroles en désignant mon propre crâne.
J'avais envie d'exprimer mes sentiments, qu'elle ne me mette pas dans le même sac que les imbéciles.

-Je n'avais jamais rencontrer d'handicapés auparavant, mais en t'observant j'en suis venu à la conclusion que tu es une personne plus que respectable...

Ignorant ses réponses, j'haussais le ton sans m'en rendre compte.

-Tu dois souffrir tous les jours, envier les autres et les maudire car ils ont ce que toi tu n'a pas.

Je n'étais pas vraiment diplomate sur ce coup. D'autant plus qu'elle devait se demander ce que je pouvais savoir de ce qu'elle endurait..Mais je continuais quand même à vider mon sac sans aucune raison apparente...

-Moi je trouve que c'est génial de pouvoir supporter tout ça sans se plaindre, sans devenir fou dés le premier jour !

Je me laissais emporter par l'émotion malgré moi. Le vent devint de plus en plus violent et mon cœur battait si fort que j'avais l'impression d'être incontrôlable.

-Si je pouvais être comme toi je..

J'aurais bien mérité une bonne baffe pour me calmer, tiens.. Les mots que je venaient de prononcer étaient de trop.

Fiche de liens (c) Miss Yellow

______________________
merci Kumi pour cette sign. qui rox du poney !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia Darkside
avatar
Féminin Messages : 32
Date d'inscription : 20/10/2014
Localisation : Soit la salle de musique ou ma chambre
Humeur : Quotidiennement neutre
Age : 20
Emploi/loisirs : Le violon et la lecture
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Une rencontre en hauteur. [PV Roméo] Mar 21 Oct - 21:56




We can't swap our feather...

 Avec Roméo Luccia... 




- Tu es vraiment forte. Je veux dire... Mentalement.

Je ne peux m'empêcher d'écarquiller les yeux. Moi ? Forte mentalement ? Quelle bonne blague... Si c'était vraiment le cas, je n'aurai pas toute cette haine ainsi que cette jalousie en moi. Je vivrai sans toute cette rage et de dégoût envers le monde, je vivrai tranquillement en assumant totalement mon handicap... C'est d'ailleurs très moins d'être le cas, donc je vois pas de qu'elle force il parle...

- Je n'avais jamais rencontrer d'handicapés auparavant, mais en t'observant j'en suis venu à la conclusion que tu es une personne plus que respectable..
- Tu te trompes complètement sur mo-
- Tu dois souffrir tous les jours, envier les autres et les maudire car ils ont ce que toi tu n'a pas.


Hey il me fait quoi là...?  Comment il peut dire des choses du genre alors qu'il n'est même pas à ma place ? Même si il dit vraie, on ne peut pas comprendre un handicapé sans être à sa place. On ne peut pas ! C'est impossible ! Sans m'en rendre compte j'empoigne fermement mes accoudoirs en sentant mes larmes qui montent. Je ne dois pas pleurer, ça c'est pour les faibles ! Je refuse de pleurer, j'ai assez versé de larmes quand je me faisais persécuter ! Je ne veux plus jamais être aussi faible que cette  ! Je ne veux pas ! Qu'est ce qu'il en sait lui, de tout ça !? Il ne vit pas ma vie ! Il n'a pas vécu cet enfer !

Moi je trouve que c'est génial de pouvoir supporter tout ça sans se plaindre, sans devenir fou dés le premier jour !

Mais quand va t'il se taire !? Il ne comprend rien ! On se plaint, mais on ne le dit pas ce n'est pas pareil ! Dans nos têtes on se plaint jamais ! On veut se montrer fort devant les personnes tenant encore sur leurs jambes ! Mais on est seul ! Complètement seul ! Quand on tombe, personne ne nous ramasse et si on nous aide, c'est parce qu'on a pitié de nous ! Moi j'aimerai juste qu'on me considère comme quelqu'un du quotidien ! En plus le vent n'arrange rien ! Il ne fait que geler les larmes qui coulent sur mes joues, j'ai froid à cause de se vent... Je veux qu'il se taise et qu'il arrête ça...

- Si je pouvais être comme toi je..
- Tais toi !

Et voilà j'ai craqué... Je le fixe après avoir tourné ma tête vers lui, les yeux remplis de larmes et les sourcils froncés. Être comme moi !? Moi !? Une ancienne toxico, agresseur, bâtarde !? Et le pire de tout, handicapée ! Que ça soit mentalement ou physiquement il n'y a rien à m'envier ! Mais qu'est ce qui a bien pu lui prendre pour dire ça bon sang !? Je dois me calmer... Sinon je pourrai lui faire du mal et ce n'est pas ce que je souhaite, essayons de voir les points positifs...

Il a essayé de me comprendre, il ne m'a jamais regardé avec pitié... C'est sûrement quelqu'un de bien, mais maladroit... Oui voilà. Après tout, pour une fois qu'on me parle, qu'on se met un peu à ma place... Il n'est pas comme les autres et moi je viens de lui hurler dessus alors qu'il a juste voulu se faire aimable et ... Je sèche alors mes larmes en frottant mes yeux avec mes mains en reniflant deux ou trois fois puis reprend calmement la parole.


- Pardon... Je ne voulais pas... Enfin, tu ne peux pas comprendre ce que ça fait d'être... Paraplégique. Puis, je ne suis pas du tout admirable ou encore moins un exemple... Mais merci, ça fait plaisir d'entendre ça, même si c'est faux...








codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romeo Luccia
avatar
Masculin Messages : 51
Date d'inscription : 13/10/2014
Localisation : Le toit.
Humeur : aérienne ~~~~
Emploi/loisirs : Etudiant | aime faire s'envoler des trucs.
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Une rencontre en hauteur. [PV Roméo] Mer 22 Oct - 8:08


Une rencontre en hauteur

Cynthia & Romeo






mon cœur battait si fort... Pourquoi est-ce que je m'étais emporter aussi facilement ? Moi qui voulais illuminer la fin de journée de cette jeune fille, j'avais fais le contraire. Elle était en pleur... Par ma faute. Ne l'avais-je pas provoquée aussi ? Quel idiot... Je me trouvais à ce moment la, bien pire que les imbéciles dont j'avais parlé tout à l'heure. Finalement, ma baffe je l'avais bien eue. Pas par sa main, mais par ses mots. Les deux seuls mots qu'elle a prononcé pour me faire taire. Un simple "Tais-toi", ferme et emplis de rage, un peu comme celui de mon père, quand il voulait que j'arrête de poser des questions qui tuent. Dans ce cas j'allais dans ma chambre et boudais pendant un moment. Mais je ne suis plus un gamin, malgré ce que je venais de faire. Comment dire ? Je me suis si mal exprimé.. Je n'ai jamais été doué pour ça.. A 18 ans encore je suis capable d'agir bêtement comme ça. Je n'ose pas me le dire, mais au fond de moi, je me déteste un peu.

- Pardon... Je ne voulais pas... Enfin, tu ne peux pas comprendre ce que ça fait d'être... Paraplégique. Puis, je ne suis pas du tout admirable ou encore moins un exemple... Mais merci, ça fait plaisir d'entendre ça, même si c'est faux...

Je la regardais, surpris de cette réponse. Ça lui fait plaisir ? Des larmes coulent pourtant sur ses joues... J'avais remplacé le vent violent par la petite brise qu'elle aimait bien.

-Non, c'est moi qui est stupide. C'est moi qui m'excuse.

Je marquai une pause, scrutant le paysage d'un air pensif, consterné.

-Après tout, aucune personne n'est un exemple à suivre ici. Tout le monde a commis l'irréparable, une chose que l'on ne peut pas pardonner. Ce seul point commun nous unis, mais il fait partit du passé. Moi, je ne suis plus celui que j'étais avant d'être en prison.

Seconde pause. Je m'asseyais sur le sol et portai un regard honnête vers Cynthia, tout en reprenant sur un ton posé :

-Je ne suis pas paraplégique, mais je sais ce que c'est de se sentir seul et différent. Je sais ce que c'est de voir les gens passer à côté de toi, armés de leur air hautain et méprisant. Je peux comprendre au moins ça... Alors laisse moi compatir juste un tout petit peu, d'accord ?

J'esquissai un sourire, sans regarder autre chose que les yeux mouillés de mon interlocutrice. J'avais envie de la serrer dans mes bras, de lui dire que tout va bien. Elle me donnait envie de la protéger.

Je n'ai même pas osé faire ça. Je suis resté à ma place, immobile. En la regardant gentiment, pensant qu'un enlacement aurait été trop précoce entre nous. Une idée me vint alors à l'esprit. Une idée que je n'aurais jamais eue avant, par le passé. Soudainement enthousiaste, je me levais brusquement.

-Voudrais tu devenir mon amie ?

Ca paraissait un peu étrange de ma part, mais, je le désirais vraiment. Non seulement pour me racheter, mais aussi pour qu'elle n'ait pas à éprouver trop de solitude.

Fiche de liens (c) Miss Yellow

______________________
merci Kumi pour cette sign. qui rox du poney !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia Darkside
avatar
Féminin Messages : 32
Date d'inscription : 20/10/2014
Localisation : Soit la salle de musique ou ma chambre
Humeur : Quotidiennement neutre
Age : 20
Emploi/loisirs : Le violon et la lecture
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Une rencontre en hauteur. [PV Roméo] Mer 22 Oct - 12:34




I can not fly at your side...

 Avec Roméo Luccia... 




- Non, c'est moi qui est stupide. C'est moi qui m'excuse.

Le calme revient, ainsi que la brise légère précédente... J'ai comme l'impression que le vent réagi aux sentiments de Roméo, étrange... D'ailleurs, par ma faute il se rabaisse, alors qu'il n'est aucunement fautif quand on regarde bien. C'est juste qu'il est maladroit dans ses paroles, rien de plus. N'importe qui aurait pu s'exprimer comme ça en voulant juste se faire gentil mais en entraînant l'intention inverse de celle souhaité. Je ne lui en veux donc pas vraiment, il n'y peut rien si il a accidentellement frappé là où ça fait mal, il est dure de parler à un handicapé sans l'offenser la première fois. D'ailleurs, ça fait un moment qu'il fixe l'horizon sans ne plus rien dire... Je l'aurai blessé tant que ça ? Au point à le rendre muet ? J'espère pas, vraiment...

- Après tout, aucune personne n'est un exemple à suivre ici. Tout le monde a commis l'irréparable, une chose que l'on ne peut pas pardonner. Ce seul point commun nous unis, mais il fait partit du passé. Moi, je ne suis plus celui que j'étais avant d'être en prison.
- Il faut dire qu'une fois enfermé on apprend de nos erreurs...


Un nouveau silence se fait, je soupire en finissant d'essuyer mes larmes avec mes manches tandis que Rome s'assoit, le rendant plus petit que moi sur le coup. Je continue de le regarder alors qu'il ne lâche pas le ciel de vue... C'est un beau jeune homme, il n'a rien à redire, il devait avoir du succès auprès des filles c'est certain, je me demande bien ce qui l'intéresse chez moi. Je ne suis pas vraiment belle, et je suis handicapée... qu'est ce qui a bien pu lui donner envie de faire ma connaissance comme ça d'un coup de tête ?

Ah mais, il me regarde maintenant, je détourne le regard inconsciemment, n'aimant pas croiser le regard des gens, je suis comme ça, je n'aime pas ça. J'ai toujours l'impression d'infériorité quand mon regard croise celui d'une personne normale.


- Je ne suis pas paraplégique, mais je sais ce que c'est de se sentir seul et différent. Je sais ce que c'est de voir les gens passer à côté de toi, armés de leur air hautain et méprisant. Je peux comprendre au moins ça... Alors laisse moi compatir juste un tout petit peu, d'accord ?

J'ouvre grand les yeux et tourne ma tête vers lui, les lèvres légèrement entre ouverte car oui, je suis très étonnée ! Lui ? Un garçon si gentil et mignon, seul ? J'ai du mal à y croire, mais son regard est vraiment rempli d'honnêteté et de sincérité, il ne ment pas... Il aurait donc souffert de la solitude comme moi ? Étrangement ça attire ma curiosité, qu'est ce qu'il a bien pu vivre dans son passé pour subir cette chose ignoble qu'est la solitude ? Mon regard ne peut s'empêcher de se faire plus doux, il compatit... Mais moi aussi du coup.

C'est agréable de voir quelqu'un vous sourire, vraiment, ça faisait longtemps qu'on ne m'avait pas sourit depuis mon hospitalisation, car ma mère avait arrêté de sourire après ce jour tragique où j'ai perdu mes jambes et qu'elle a découvert la vérité sur moi, que j'étais une agresseur des plus dangereuses. Mais malheureusement il m'en faut plus pour que je lui renvoie ce sourire...

Mais, il se relève ? Il compte partir ?! J'ai envie qu'il reste encore un peu ! Ça fait si longtemps qu'on ne m'avait pas parlé aussi longtemps et gentiment, qu'on ne m'avait pas compris ! Il ne veut pas rester encore un peu ? Surtout qu'il me paraît très pressé !


- Voudrais tu devenir mon amie ?
- Qu... Quoi...?

Alors là... Je ne m'y attendais pas du tout. Je cligne longuement des yeux, croyant avoir mal entendu et pourtant j'ai très bien compris ce qu'il avait dit... Et avec ce peu de mots il arrive à m'arracher un sourire sincère de mes lèvres. Depuis le temps, que j'attendais qu'on mon dise ça... J'en ai tellement rêvé...

Mais mon sourire retombe bien vite, en même temps que je baisse la tête et entrelace mes doigts, dévoilant un tic nerveux très courant. Je ne peux pas être amie avec quelqu'un comme lui, quelqu'un d'indépendant qui se tient debout tout seul... Il ne ferait que s'ennuyer avec moi, il ne pourrait pas faire plein de choses amusantes qu'il aurait aimé faire avec des amis. C'est une mauvaise idée, je ne vais être qu'un fardeau et un poids lourd pour lui, il finira par me laisser, c'est évident... Il dit ça comme ça sur le moment, sans réfléchir a la suite,mais moi j'y réfléchis et je sais comment ça va finir malheureusement...


- Désolé... Mais avec moi tu risquerais de t'ennuyer, je ne peux pas faire grand chose tu sais... Trouve quelqu'un comme toi, qui a encore ses deux jambes...








codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romeo Luccia
avatar
Masculin Messages : 51
Date d'inscription : 13/10/2014
Localisation : Le toit.
Humeur : aérienne ~~~~
Emploi/loisirs : Etudiant | aime faire s'envoler des trucs.
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Une rencontre en hauteur. [PV Roméo] Mer 22 Oct - 21:49


Une rencontre en hauteur

Cynthia & Romeo




- Désolé... Mais avec moi tu risquerais de t'ennuyer, je ne peux pas faire grand chose tu sais... Trouve quelqu'un comme toi, qui a encore ses deux jambes...

Je soupirais et rigolais légèrement, exaspéré par ces paroles qui me paraissaient insensées.

-Bien au contraire... Tu es une personne qui m'intérresse !  Pouvoir marcher ou pas n'y change absolument rien.

Je cherchais une comparaison dans ma tête. Je voulais que Cynthia comprenne ma façon de voir les choses.

-Lorsque tu parles à quelqu'un, tu t'en fou de savoir si il est assit ou debout... Ça ne vas pas changer ton comportement ou ta façon de parler avec lui...

Je le pensais vraiment, ce n'était pas des paroles en l'air. Si, elle  -à l'inverse de moi- voulait être mise dans le même sac que les gens "normaux", alors j'en tiendrai compte.

-Donc... Nous sommes amis à présent !

C'est bon, je m'étais décidé. Plus rien ne pouvais me faire changer d'avis...
Je souriais bêtement, regardant une fois de plus l'horizon. Une des hirondelles de tout à l'heure s'était rapprochée. L'envie me prit de la taquiner. Une chose peu courante n'est ce pas ?

Je fermais alors les yeux durant une poignée de secondes, le temps de me concentrer. Puis, je pris une grande inspiration avant de les rouvrir le regard perçant. En vérité, lorsque je fermais les yeux, j'essayais de visualiser dans mon esprit ce que je voulais faire du vent.
Avant, ça me prenais assez longtemps, mais aujourd'hui en quelques secondes à peine, je pouvais contrôler les masses d'air avec une facilité presque déconcertante ! A un tel point que les oiseaux étaient parfois mes jouets :
Je venais de modifier les courants aériens devant moi, de sorte à ce que l'hirondelle ait à lutter... Et c'est ce qu'elle fit, entre plusieurs battements d'ailes. Je la fit ensuite aller très vite, en changeant la vitesse du vent qui la portait. Elle semblait alors glisser sur une ligne imaginaire. Un petit sourire innocent était présent sur mon visage malgré moi... A vrai dire, c'était assez idiot de faire ce genre de choses, je l'avoue.

Un mal de crâne me prit soudain ; preuve que j'avais un peu trop abusé de mon pouvoir aujourd'hui. Déjà, ce matin je n'avais trouvé rien d'autre à faire que de faire plier des arbres près de la prison, histoire de me divertir un peu. Cependant, ça me demandait pas mal d'énergie. J'aimais tellement mon don... Pour rien au monde je ne m'en séparerais. C'était un peu le contraire de Cynthia, qui elle, avait l'air de plutôt mal le vivre.

Je me tournais vers elle, souriant. J'aimais bien son caractère, sa façon de penser. Je voulais en savoir plus sur sa personnalité. Analyser les gens et découvrir leur caractère était devenu un petit jeu pour moi.

Fiche de liens (c) Miss Yellow

______________________
merci Kumi pour cette sign. qui rox du poney !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia Darkside
avatar
Féminin Messages : 32
Date d'inscription : 20/10/2014
Localisation : Soit la salle de musique ou ma chambre
Humeur : Quotidiennement neutre
Age : 20
Emploi/loisirs : Le violon et la lecture
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Une rencontre en hauteur. [PV Roméo] Jeu 23 Oct - 0:33




The wind is your ally ?

 Avec Roméo Luccia... 



Il rit ? Mais pourquoi ? Qu'est ce qu'il y a de drôle à tout ça ? Et maintenant il soupire ? Je ne suis plus, mes paroles sont sincères, je ne cherche pas à me faire ironique ou quoi que se soit d'autre ! Je ne comprend vraiment pas pourquoi il réagit comme ça, mais vraiment pas pourquoi... Il devrait plutôt prendre au sérieux ce que je dis car avoir un ou une amie paraplégique n'a vraiment rien de sympathique. Enfin bon, j'ai toujours du mal à comprendre les autres, alors je ne devrai peut être pas m'inquiéter, je fais fais sûrement fausse route...

- Bien au contraire... Tu es une personne qui m’intéresse !  Pouvoir marcher ou pas n'y change absolument rien.
- Je suis pas sûre que ça soit vraiment une bonne idée...
- Lorsque tu parles à quelqu'un, tu t'en fou de savoir si il est assit ou debout... Ça ne vas pas changer ton comportement ou ta façon de parler avec lui...


Alors là je reste scotchée, combien de personne dans le monde pense comme lui ? Pas beaucoup en tout cas... Je suis même sûre que ma mère ne pense même pas ça, je suis persuadée qu'elle me considère comme une moins que rien maintenant... Après ce que j'ai fais d'un côté il y a de quoi, alors que pourtant je la vengeais en partie puisqu'on salissait aussi sa réputation ainsi que son honneur.

Quoi qu'il en soit, Roméo n'est vraiment pas comme les autres garçons de notre génération, il est intelligent, lui. De nos jours, les hommes ne font que chercher une fille à faire "passer à la casserole" puis passer à une suivante et ainsi de suite, sans se soucier de ce qu'elle pense ou ressente. Alors une fille comme moi pensez-vous, nous ne sommes que poussière à leur yeux, car malheureusement on ne ressent plus rien à partir de la ceinture jusqu'au bout des orteils, et comment prendre son pied avec une fille qui ne peut pas remuer son bassin ? Je vous le demande... Que des pervers qui ont le cerveau bien trop bas...


- Donc... Nous sommes amis à présent !
- Ah euh... D'accord... Merci je suppose.


Voilà qui refermer les yeux... On dirait qu'il se concentre ? Mais pourquoi ? Je ne cherche pas à comprendre plus longtemps et me met à fixer le ciel à mon tour en regardant les hirondelles, enfin... L'hirondelle puisque l'autre n'est plus dans mon champs de vision. Que c'est beau un oiseau... Par contre, c 'est moi ou elle a des difficulté pour voler ? Pourtant le vent n'est pas fort ici... Peut être que là bas il serait violent ? Je regarde discrètement Roméo et remarque qu'il sourit en plus d'avoir rouvert les yeux...

Serait-ce possible que ça soit li qui fait ça ? J'en doute déjà depuis un moment, à chaque fois qu'un truc bizarre en rapport avec le vent se passe c'est soit là ou i se situe ou soit là ou il regarde, c'est louche quand même non ? C'est possible que l'auteur de ces changements soit lui... Mais ça me parait tellement irréel de pouvoir contrôler le vent tout de même ! Il n'y a qu'un moyen de s'en persuader... Lui demander !


- Excuse moi mais, ça va peut être te paraître bizarre, mais c'est toi qui manie le vent comme bon te semble depuis tout à l'heure ou le climat ici ne cesse de changer ?








codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romeo Luccia
avatar
Masculin Messages : 51
Date d'inscription : 13/10/2014
Localisation : Le toit.
Humeur : aérienne ~~~~
Emploi/loisirs : Etudiant | aime faire s'envoler des trucs.
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Une rencontre en hauteur. [PV Roméo] Jeu 23 Oct - 13:43


Une rencontre en hauteur

Cynthia & Romeo




Je m'étais bien rattrapé puisque à présent ce n'était plus devant une inconnue que je me tenais mais devant une amie. Paraplégique certes, mais comme je l'ais dit précédemment ce genre de chose m'importait peu.

- Excuse moi mais, ça va peut être te paraître bizarre, mais c'est toi qui manie le vent comme bon te semble depuis tout à l'heure ou le climat ici ne cesse de changer ?

J'aimais sa question. C'était le genre de chose auxquelles je prenais du plaisir à répondre.

-Il n'y a rien de bizarre à cela, toi tu peux bien... Utiliser ta force mentale pour provoquer un acte physique à distance si j'ai bien compris ?

Ah, je ne devais peut être pas revenir sur le sujet de son don. Je me dépêchais de répondre plus clairement à sa question, qu'elle n'ai pas à s'exprimer.

-Hé bien, moi, comme tu l'as deviné j'arrive à contrôler les courants aériens... Mais j'ai encore un peu de mal car parfois il se passe des choses sans que je le veuille. Comme tout à l'heure par exemple, quand je me suis emporté mon don s'est manifesté alors que je n'avais rien demandé !

J'aurais bien voulu lui montrer ce dont j'étais capable, mais ma migraine ainsi que ma fatigue m'en empêchèrent. Je cherchais des exemples à lui donner dans ma tête, mais rien ne me vint à l'esprit.

-Enfin, ça ne sert un peu rien comme pouvoir... Plus maintenant en tout cas.

Je disais ça en pensant que j'aurais pu me battre avec, mais ce n'était pas mon genre. Il ne m'avait même pas servit lorsque je devais tuer un homme. Raaah... Ce souvenir me dégoûtait sincèrement. Je baissais la tête et déviait mon regard sur le sol grisâtre en me mordant les lèvres. A chaque fois que j'y pensais, je mettais un temps fou à songer à autre chose ! La mort, la culpabilité, la pression, et surtout, le visage de mes victimes lors de leur derniers soupirs... Tout cela se rassemblait en une seule image, une seule idée fixe qui tournait en boucle dans ma tête. Déjà que j'avais mal au crâne, je n'avais pas besoin de ça...

Je m'approchais de la grille pour m'appuyer dessus la tête la première. Le contact avec le métal ne me faisait pas vraiment du bien. J'optais plutôt pour m'asseoir, et me laissais glisser par terre, avant de jeter un faible regard derrière moi pour observer le panorama.

Je ressentais un étrange sentiment d'amertume et de chagrin... Mais en même tant j'avais vraiment envie de dormir. C'est que j'aurais fait si je n'étais pas avec mon amie.

Fiche de liens (c) Miss Yellow

______________________
merci Kumi pour cette sign. qui rox du poney !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia Darkside
avatar
Féminin Messages : 32
Date d'inscription : 20/10/2014
Localisation : Soit la salle de musique ou ma chambre
Humeur : Quotidiennement neutre
Age : 20
Emploi/loisirs : Le violon et la lecture
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Une rencontre en hauteur. [PV Roméo] Jeu 23 Oct - 19:01




A power that gives you wings...

 Avec Roméo Luccia... 




- Il n'y a rien de bizarre à cela, toi tu peux bien... Utiliser ta force mentale pour provoquer un acte physique à distance si j'ai bien compris ?

J'aurai préféré qu'il n'en reparle pas, mais c'est vraie que dit comme ça... Mon pouvoir est loin d'être moins étrange que le contrôle du vent. C'est vraie, un pouvoir permettant de frapper, étrangler voir même griffer sans pourtant toucher physiquement, ça sort carrément du paranormal ! Ça n'a rien d'humain de faire a, même moi ça me fait peur de posséder un pouvoir aussi étrange et puissant, j'aurai vraiment aimé naître sans, il m'a porté malheur j'en suis certaine, je suis peut  maudite...

- Hé bien, moi, comme tu l'as deviné j'arrive à contrôler les courants aériens... Mais j'ai encore un peu de mal car parfois il se passe des choses sans que je le veuille. Comme tout à l'heure par exemple, quand je me suis emporté mon don s'est manifesté alors que je n'avais rien demandé !
- C'est ce que je me disais, tu es lié à un élément en gros.


Contrôler le vent, l'air... Je trouve ça génial et puissant. Je n'imagine même pas tous ce qui peut être réalisés avec ce pouvoir, le bonheur et l'amusement qu'on pourrait procurer aux autres. Par exemple, quand j'étais petite, j'adorais jouer avec mon cerf volant, et j'étais très triste quand le vent n'était pas là, si j'avais eu ce pouvoir je me serai sans cesse m'amuser. Puis, le son des feuilles dans le vent, les moulins qui tournent ou encore les oiseaux qui font des figures ans le ciel grâce aux bourrasque... Oui, c'est un pouvoir magnifique, et je n'en doute pas une seconde, j'en aurai énormément profité, c'est sûr.

Je ne peux m'empêcher de sourire sous cette nostalgie positive. Malgré tout j'ai eu des bons moments dans ma vie, j'ai rit et j'ai été joyeuse, mais ça c'était avant d'apprendre la vérité.


- Enfin, ça ne sert un peu rien comme pouvoir... Plus maintenant en tout cas.

Du coup là dessus je ne suis pas d'accord alors je me contente d'hausser les épaules en récupérant mon air neutre. Quand j'y pense, à part faire du mal mon pouvoir sert à rien lui aussi. Je me demande si je peux faire des actions douces avec au lieu d'être violent, mais ça risque d'être plus compliqué que donner des coups à mon avis. Je devrai essayer un jour je pense, voir si je peux faire quelque chose de bien et d'utile à tous !

Par contre... Pourquoi baisse t'il la tête d'un coup ? Par curiosité je me penche légèrement en avant pour voir son visage et j'observe comme un malaise en lui, d'un côté quand on se mord la lèvre c'est jamais positif sauf si on cherche à draguer mais là, vu son regard et sa manière de fixer le sol... Ça ne dit rien de bon. J'espère que ce n'est rien de grave tout de même...

C'est peut-être pas grave, mais ça a l'air d'être important quand même... Parce-que pour se plaquer la tête contre un grillage dur et froid, c'est que quelque chose cloche ou tracasse vraiment ! J'aimerai l'aider, il n'a pas l'air bien, que ça soit psychologiquement ou physiquement. Je ne sais pas à quoi il pense, mais c'est en parlant de son pouvoir qu'il a eu son coup de mou... Il aurait comme moi un souvenir douloureux causé par ses capacités offertes par son pouvoir ?


- Tu m'as l'air fatigué Roméo...

Je ne voudrai pas qu'il me fasse un malaise ici, je préfère encore qu'il aille se reposer dans un lieux tranquille, si il arrive quoi que se soit ça va être compliqué de trouver de l'aide et je risquerai de mettre du temps à aller en chercher à cause de mon handicap. Il devrait partir, mais avant...

- Tu devrais aller te reposer mais par contre euh... Ça te dérangerais qu'on se revoit ? Autre part qu'ici ? J'ai une idée et j'aimerai bien que tu sois là, je vais avoir besoin de ton pouvoir... Dans deux jours, en fin de journée à la salle de musique t'irais ?








codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romeo Luccia
avatar
Masculin Messages : 51
Date d'inscription : 13/10/2014
Localisation : Le toit.
Humeur : aérienne ~~~~
Emploi/loisirs : Etudiant | aime faire s'envoler des trucs.
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Une rencontre en hauteur. [PV Roméo] Jeu 23 Oct - 20:05


Une rencontre en hauteur

Cynthia & Romeo




-Tu m'as l'air fatigué Romeo.

Je tournais doucement la tête vers Cynthia, retrouvant mon sourire d'antan. Elle n'avais pas tord... Pourtant j'avais encore envie de rester. La compagnie de mes amis est une chose que j'affectionne particulièrement. Surtout de mes vrais amis. Je sais les reconnaître maintenant. Enfin, mieux qu'avant en tout cas. Lorsque j'était en Italie, j'étais assez populaire auprès des filles. Quand je m'en vantais auprès de mon père, il me répondait que c'était uniquement parce que j'étais riche ; et vexé, je les rejetais toutes, gardant cette pensée à l'esprit.

A force, j'avais finit par croire que tout le monde me convoitaient juste pour bénéficier de mon argent, et je ne savais plus faire la différence entre ceux qui m'aimait pour ce que j'étais, et non pour ce que je valais. Aaah, durant cette période, j'ai du en briser des cœurs... J'étais vraiment un gamin stupide et naïf. Combien de moments heureux aurais-je pu connaître si mon père ne m'avait pas autant influencé ? Quoi qu'il en soit, j'avais encore du temps pour rattraper toutes mes erreurs passées. J'avais cette chance de vivre dans une prison-pensionnat, un endroit ou, en définitif on ne se sent pas vraiment enfermé. Voire pas du tout, en ce qui me concerne.

-Ouai, tu as vu juste. Je me sens épuisé ! C'est l'un des défauts de mon pouvoir, il aspire pas mal d'énergie !

C'était agréable... Pas le fait d'être épuisé, mais de savoir qu'on s'inquiète pour moi. Savoir que si jamais il m'arrivait quelque chose, une personne sera là pour le remarquer, pour m'aider à me relever face à l'adversité, par les mots ou les actes. Cette personne aujourd'hui, c'était Cynthia. Moi aussi, si elle va mal, je ne resterais pas les bras croisés...

- Tu devrais aller te reposer mais par contre euh... Ça te dérangerais qu'on se revoit ? Autre part qu'ici ? J'ai une idée et j'aimerai bien que tu sois là, je vais avoir besoin de ton pouvoir... Dans deux jours, en fin de journée à la salle de musique t'irais ?

Je lui adressai un regard surpris, étonné. Qu'est ce qu'elle pouvait bien vouloir faire dans la salle de musique, avec l'aide de mon pouvoir en plus ? Enfin, je n'avais pas la tête à réfléchir : je verrais bien.

-Pas de soucis ! Je serais au rendez vous !

M’exclamais-je joyeusement en me levant péniblement. Je frôlait le fauteuil de mon amie, caressant amicalement la joue de cette dernière en passant, tout en lui adressant un sourire et un regard bienveillant.

-A après demain dans ce cas... Je vais aller me reposer.

A ces mots, je pensais au déjà lieu que j'avais choisis pour me détendre, me changer les idées. Pressé d'y arriver, je descendais rapidement l'escalier, laissant la porte entrouverte derrière moi. J'étais encore loin de m'imaginer le genre de rencontre que j'allais faire la bas...

To be continued~


Fiche de liens (c) Miss Yellow

______________________
merci Kumi pour cette sign. qui rox du poney !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia Darkside
avatar
Féminin Messages : 32
Date d'inscription : 20/10/2014
Localisation : Soit la salle de musique ou ma chambre
Humeur : Quotidiennement neutre
Age : 20
Emploi/loisirs : Le violon et la lecture
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Une rencontre en hauteur. [PV Roméo] Jeu 23 Oct - 21:40




It's not a goodbye among birds...

 Avec Roméo Luccia... 



Il m'a l'air étonné... C'est vraie que d'un côté il croit que son pouvoir est inutile et moi je viens de soupçonner le contraire avec ma proposition. J'espère juste qu'il ne croit pas que je veux me servir de lui, en aucun cas je m'amuserai à faire ce genre de chose. Serte son pouvoir m'intéresse, mais dans le domaine musical. Je suis sûre que ça lui fera plaisir. Tient... Moi vouloir faire plaisir à quelqu'un ? La soit disant chose s'appelant l'amitié va me faire faire bien des choses que je ne me voyais jamais faire...

J'aimerai qu'il ne dise pas que son don splendide est inutile, je veux lui prouver le contraire, un donc comme celui là se respecte et doit être utilisé pour le bien de tous ! Au moins lui, il aura une manière de se racheter...


- Pas de soucis ! Je serais au rendez vous !
- Cool.


Il se redresse, cette fois il va sûrement partir. Cette rencontre n'aura pas durée bien longtemps mais c'est déjà énorme pour moi, ça faisait très longtemps que je n'avais pas parlé à quelqu'un pour faire connaissance et déployer... Une nouvelle amitié. Je crois que je n'aurai jamais cru ça possible, surtout dans une prison ! Bref...

Je fixe Roméo s'avancer sur moi, et sent comme un contact chaud et doux sur ma joue lorsqu'il passe à ma droite... Je tourne discrètement et remarque que c'est sa main, je rougis donc légèrement et relève timidement le regard vers lui avant de remarquer qu'il me sourit. Je détourne donc directement le regard en rougissant un peu plus, seule ma mère m'a adressé un geste aussi doux et un sourire aussi sincère, ça fait bizarre que quelqu'un d'autre m'en adresse un, surtout une homme...


- A après demain dans ce cas... Je vais aller me reposer.
- Ou-oui... Reposes toi bien.

Voilà, il est parti... Je sens comme un solitude énorme étrangement. Je vais rester encore quelques minutes ici à observer le ciel, puis j'irai m'enfermer dans ma chambre, pour réfléchir à tout ça...








codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Feuille de personnage:
MessageSujet: Re: Une rencontre en hauteur. [PV Roméo]

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre en hauteur. [PV Roméo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dans la hauteur de la solitude...
» URGENT - Roméo caniche x bichon 2 ans en fourrière (40)
» Oh Roméo, pourquoi es-tu Roméo ϟ 14.05.11 10h16
» [Pic de l'épaule] Hauteur des neiges éternelles
» Roméo et Juliette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pension Shikido :: Hors RPG :: Flood :: •Archives RP-