AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Un pensionnat dans une prison... Une nouvelle directrice psychopathe...
 

Partagez | .
 

 La dirlo c'est moiii ~ [ Terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akumu Yume
avatar
Féminin Messages : 233
Date d'inscription : 12/09/2013
Localisation : Dans mon bureau ou en arêne
Humeur : Euh... Fracassante ?
Age : 31
Emploi/loisirs : Travailler, frapper, manger...
Feuille de personnage:
MessageSujet: La dirlo c'est moiii ~ [ Terminé ] Jeu 3 Juil - 18:55

Présentation de  
 
Akumu Yume
"Chaque objet a une vie, tu veux une preuve ?"
 


   Nom : Yume
   Prénom : Akumu
   Surnom : Yuyu ou Aku
   Date de naissance : Le vendredi 13 Mai...
   Lieu de naissance : À Hokkaido !
   Age : 29 ans
   Statut : Veuve ! Mais je préfère celib ~
   Métier/Classe : Directrice
   Nationalité : Hokkaido, donc Japonaise nan ?
   Autre chose ? : Mon bureau est dorenavant blindé avec des fibres de diamant donc... Ne rêvez pas trop ~

   



 
    Feat. Grell de Black Butler
    (C) Copyright


 
Le sang ? C'est ma couleur...

 

 
À quoi je ressemble ? À quoi le savoir vous servirait il ? Mais bon, puisque vous insisté pour savoir ma grande... Beauté ? Me voilà peu modeste, mais ce que je peux me moquer de vos pensées. Je suis, une femme même si on pourrait penser le contraire.  Pourquoi ? Je suis plate comme une limande, si on voit que je suis du sexe féminin, c'est grâce à mes jambes fines et sensuelles. Et aussi peut être à cause mes cils gracieux et mes longs cheveux, rouges sang, qui partent toujours en bordel ! Oui, j'ai le malheur de posséder des cheveux impeignables ! C'est super énervant... Voilà que j'en perd mon sang froid et mes mots nobles comme une duchesse. Sinon, mes yeux, ils sont rouges sang eux aussi, ils brillent d'un éclat écarlate qui glace le sang des plus sanguinaires ou même des personnes les plus intimidantes possible. Mais le plus inquiétant chez moi, ce sont mes dents. En effet, telle une scie, mes dents sont triangulaires et aiguisée, si aiguisée que je peux arracher la tendre chair d'un ennemi qui se fait déloyal. Je suis regulierement vêtue d'une manière noble et propre, toujours dans les tons rouges et noir, frôlant les vampires nobles dans les films... Mais mes lunettes gâchent ma crédibilité. C'est ça,  c'est ce que je suis... Du sang lui même, beau, rouge, sauvage et terrifiant à la fois.


 
Ni sanguinaire, ni psychopathe, mais les deux.

   

 
Pour le moment vous me vohyez comme une personne stricte et civilisée n'est ce pas ? Et bien sachez que vous vous trompez, je suis loin de me comporter comme tel quotidiennementDe base je suis plutôt vulgaire, provocatrice, emmerdante, rabais santé, intimidante et bien entendu... Sans aucun classe et retenu ! Si je me comporte comme une lady, c'est uniquement lorsque c'est vraiment très professionel,du style une réunion ou une convocation avec un élève, si il est encore vivant bien sûr. Pourquoi "si il est encore vivant" ? Peut être parceque je suis une très grande psychopathe qui déjante très très rapidement ? Oui, je l'avoue, j'en suis une, sadique en plus de ça ! Le sang c'est quelque chose que j'adore, j'aime le faire couler... Ma vie est guidée par la violence et la folie, mais une question se pose, c'est pourquoi être devenue la directrice d'une prison ? Parceque même les criminels ont un coeur ? Ce que je veux, c'est que ces gosses ne finissent pas la tarée que je suis, ceux qui y parviennent tant mieux, ceux qui échouent... Deviendront peut être mes futures marionnettes qui agrandiront mon armée pour ma vengeance. Oui car je suis avant tout une femme qui ne supporte pass l'humiliation et ni la dégradation de l'honneur familial. La famille Yume est connu pour ses crimes, celui ou celle qui ose la bafouer est sûr de mourir sous ma main ! Suis je une femme sensible ? Naaaan, pas du tout. Je n'ai pleuré qu'une fois dans ma vie, mais je reste quelqu'un de jovial et encore plus si je peux patoger dans une flaque de sang ! C'est vraie, je chantonne, court partout... Une véritable pile électrique qui n'a pas de bouton off. Si j'ai un grand défaut... Je dirais que je suis très très très bordélique... Tout traine dans mon bureau, en plus avec m'a centaines de poupées et de peluches présentes dans mon bureau ça ne facilite pas les choses. Et comme je suis très impatiente... J'use souvent de mon pourvoir régulièrement, ce qui me file parfois de belles migraines ! Sinon... J'aime le sang, le sang et... Le sang ? Non je plaisante, j'aime beaucoup les choses épicés qui vous brulent les entrailles, après je bois pas mal d'alcool, mais avec modération. Ah et oui, même si je ne suis pas sensible, un enfant en larmes me fait un pincement au coeur, c'est bien connu, je ne peux pas vraiment faire de mal à un enfant. Et dernier détail... Je suis machosiste en combat, plus je souffre plus je m'active ! Après tout... C'est ça une tarée non ? Bref, reprenons notre sérieux.




Il était une fois une faucheuse rouge...


Il était une fois des trilplées au triste destin, née dans une famille de tueurs, psychopathe ou sanguinaire. Elles étaient destinées à s'entre tuer pour savoir qui prendrait la suite des homicides et l'héritage. Ridicule n'est ce pas ? Mais bon, moi et mes soeur étions élevées dans cette règle qui était pour nous qu'un jeu où l'on misait notre vie, rien de plus. Et le jeu avait déjà commencé, car après une enfance paisible jusqu'à nos dix ans, nous devions commencer à nous entretuer !  Bien sûr nous, nous en rigolions. Mis oui voyons, c'est si drôle de faire couler le même sang que le notre ! Surtout quand on possède deux autres soeurs qui sont de vraies clones, on a l'impression de se taper sur notre propre tronche !  Chacune avait par contre son propre don, Mukua pouvait provoquer des chocs psychiques, Kumua pouvait déplacer des objet psychiquement, et moi... Donner vie aux objets de la même façons que mes soeurs, psychiquement mais aussi en usant mon âme, bref. Un combat qui n'en finissait pas. Et moi... Je ne suis pas patiente du tout ! J'ai alors foncé dans le jardin et sortie le gros matériel. Mes deux soeurs, n'ont pas vraiment eu le temps d'éviter ma tronçonneuse ! Bref, au bout de cinq ans de combat, j'avais tout terminé en les découpant en petits morceaux. Et en buvant de leur sang, j'avais récupéré leur pouvoir, possédant pas la suite le pouvoir ultime par puissance psychique l

Pas son à la deuxième étape de ma vie... Dans tout le Japon, il y a plusieurs familles de psychopathes. Et chaque année, un concours a lieu entre les héritiers. Et cette année là c'était mon tour ! Rien que d'y penser j'en ai des frissons... Quelle époque merveilleuse ! Les membres coupés, les tortures, les viols, les massacres et j'en passe, n'ont pas cessé de grimper en flèche cette année là où je particpai. D'un côté avec mes aptitudes de combats, ma force énorme et mon pouvoir accompagné de ma tronçonneuse, y'a rien de plus logique. Bref, le concour du psychopathe as avait bien débuté ! Surtout que celui qui avait tué le plus de personnes, était désigné meilleur psychopathe de l'année et un fric énorme était offert au vainqueur ! Je n'avais pas d'autre choix que de tous les tuer, mais pas que les innocents nan.... Mes adversaires aussi ! Tout le monde y étaient passés ! J'étais devenue la criminelle la plus recherché dans le pays, considérée comme une folle, une sanguinaire qui n'avait pas de coeur. Mais si je n'en avais pas, comment pourrai je être aussi Heureuse à chacun de mes meurtres !? J'ai enchainé deux ans comme ça, avant que je ne fuis dans un pays étrangers... La France ! Et là bas, j'allais refaire mon travail !

Encore une étape, mais à la base je comptais me tenir à carreau durant quelques temps, le temps que ma famille me fasse passer pour morte. Et ça allait sûrement prendre un moment. Déjà en France, je me faisais passer pour une autre femme, je me suis dis autant changer en maximum d'identité. Je me suis teins les cheveux en noir et achetée des lentilles de couleur vertes, on n'y voyait que du feu, seul mon sourire en dents de scie pouvait me tromper, chose qui n'arriva pas. Et c'est la bas que je l'ai rencontré, mon homme à moi. Sébastien Léchaffau. Ma vie de tueuse avait basculé en une vie de femme tout à fait normale... Une année passa, puis deux, puis trois... Et ainsi de suite. Après tout ce temps passé ensemble, je n'avais plus ce besoin de tuer, j'étais comblée par l'amour et encore plus lors de notre mariage. Du moins, je ne le suis pas restée bien plus longtemps lorsque je l'ai surpris au lit avec une autre femme. Et là, étrangement, la psychopathe que j'étais revint au triple galot ! Double mettre en deux minutes chrono à coup de couteau... Après j'ai rapidement quitté les lieux. Je suis restée au moins deux ans en cavale avant que ma famille m'appelle pour m'annoncer que je pouvais rentrer au Japon... L'on m'avait déjà totalement oublié.

Enfin de retour chez moi... J'avais mis avec précaution un bout de cadavre ansi qu'un peu des cheveux de mon ex-mari dans ma valise pour faire une sorte de poupée vaudlou en sonné effigie pour qu'il reste à jamais avec moi, le salop. Bref, je repris mes activités de bouchère psychique à la tronçonneuse rapidement... Je continuais paisiblement, sous l'apparence que j'avais prise en France. Jusqu'au moment où, dans les environs de mes 28 ans... Ma mère ainsi que ma famille ce firent attaquer par le gourverneme et emmener à la peine de mort en public. Rien de pire, pour nous, de nous éliminer en public, le visage à découvert. Je n'ai fais que constater cette condamnation, accablée par la tristesse, impuissante... En rentrant à la maison , qui avait été quasiment démolie, je me suis effondrée en larmes au sol, car ma famille je l'aimais plus que tout au monde. Et je venais de perdre la seule chose qu'il me faisait sente encore légèreté comme une humaine. Je n'avais plus rien, plus rien du tout... J 'ai arrêté mes crimes et sérieusement réfléchi à un plan pour une vengeance qui sera gravée dans l'histoire ! Mais pour ça, il me fallait plus de force.

Quelques mois plus tard, dans un bar. Je dis la rencontre d'une alcoolique au nom de Kokoa. Elle me racontait les histoires de son pensionnats, des meurtres qu'il y avait eu mais surtout... Ce qu'il contenait ! Ce bâtiment contenait pour moi tout ce que je cherchais, des armes puissantes et vivantes ! Immédiatement, je lui avais proposé une partie de Pokér, chose où je triche à merveille d'autant plus que j'avais pris le soin de bien bourrée Kokoa. Bref, quand Kokoa n'avait plus rien, je lui avais donc proposé une chose... De mettre en jeu son boulot de directrice ! Et cette andouille était tellement à l'ouest qu'elle accepta sans hésitation. Et bien entendu, la victoire fut pour moi illico presto ! Quelques jours plus tard je débarque comme directrice avec de nouveaux mes cheveux et yeux rouges naturels. Je voyais toutes ces armes autour de moi... Aujourd'hui, je désire moins de sang et aider les gosses ici présent, mais je compte bien en garder quelques uns...


Pouvoir : Pouvoir Psychique
Informations :
 




 

 
Qui se cache derrière tout ça ?

 

 
   
Pseudo : Helena/Kyandi
   Age : 15 ans
   Comment avez vous découvert le forum ? Par Volsung
   Votre présence sur le forum ? Tous les jours et minimum 3-4h !
   Code du règlement ? Validé par Akumy


 

______________________




Smiiiiile:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La dirlo c'est moiii ~ [ Terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pension Shikido :: Papiers administratifs :: ✄Présentations :: ✓Présentations Validées-